22 avril 2016

"Mon père au loin" de Martine Gercault aux Éditions Librinova

 

monpereauloin

" Mon père au loin" de aux Éditions Librinova

Résumé :

« Je t’ai souvent parlé pour rompre le silence. Aujourd’hui, le silence est obscur... Je me raconte à toi... Alors, s’il te plaît, écoute-moi !... Tu es mon père à jamais. Je suis pour toujours ta fille, devenue femme, enfin... ». Entre ce chant au père qui débute le livre et l’A-Dieu en conclusion de celui-ci, Ariane, l’héroine, a « voyagé » pour grandir et s’expose avec une grande liberté dans son approche subtile de la douleur psychique, celle d’un père marqué par la Shoah, et celle de sa fille qui l’accompagne en fin de vie durant une maladie dévastatrice, fléau de notre époque, la maladie d’Alzheimer. Ce livre hommage, ce livre écrin, est aussi le portrait d’une femme libre et libérée qui nous invite, avec vitalité et parfois légèreté, à toujours repousser les limites douloureuses pour rencontrer le plaisir d’être.

 

Mon père au loin - Martine Gercault
  • Auteur : Martine Gercault
  • Publié le : 28/10/2015 ; Catégorie : Romans - Littérature générale
  • Prix Papier : 13,90 € / Prix Numérique : 3,99 €

http://www.librinova.com

 

Mon avis :

Rares sont les livres qui arrivent à me porter au bord des larmes et celui-ci pourtant en fait partie...

Il nous retrace le cheminement d'un deuil, la perte d'un être aimé, un père. Ariane Moscot, notre héroïne refait le chemin à l'envers pour accepter, digérer et grandir après l'inévitable et irrémédiable séparation à la suite d'une longue maladie. Son père à qui elle rend la mémoire, pour lui qui oublie, s'efface petit à petit.

J'ai été émue profondément. C'est un récit fort, puissant, universel. L'écriture est, on le sent, sensible, sincère. On puise et on va au coeur des émotions. Difficile pour cet homme de se livrer, lui qui a vécu de manière intime et personnelle l'horreur de la shoah. Il porte le poids de ses origines. Entre elle et lui pas besoin de mots, c'est le langage du coeur qui s'exprime. Elle l'accompagne avec humilité, avec tout ce qu'elle est et ce qu'elle a, sur son dernier chemin.

Un roman bouleversant, digne, sur les relations privilégiées que les pères entretiennent avec leur fille. Beaucoup de pudeur mais aussi beaucoup d'amour s'offrent au fil des pages. Ariane éprouve, est dans l'épreuve, et alors qu'elle n'est pourtant plus depuis longtemps une petite fille, elle va devoir encore grandir pour s'épanouir...

Ce roman sombre et lumineux apporte un très beau message sur le détachement et le lâcher prise.

Il peut donner des pistes, amener à la réflexion et certainement faire beaucoup de bien. Je recommande !


20 avril 2016

"On a dévalisé la Queen" de Jean-François Quesnel aux Éditions City

 

onadevaliselaqueen

" On a dévalisé la Queen" de aux Éditions City

Résumé :

Récemment divorcée, Darcy décide de poser ses valises en Ecosse pour y refaire sa vie. Elle habite avec Churchill son chien, près des ruines du manoir de Merryton. Le lieu l’envoûte et évoque des souvenirs lointains, lorsque son excentrique grand-mère lui racontait la légende d’un trésor enfoui dans les murs de la vieille bicoque… Un siècle plus tôt, le manoir a en effet hébergé la reine Victoria, le temps d’une nuit. Bien assez pour qu’un arnaqueur professionnel jeune et très doué la dévalise. L’objet du délit : un fabuleux bijou en diamant dont la reine ne se séparait jamais. Le bijou n’a jamais été retrouvé et Darcy a bien l’intention de résoudre l’énigme. Mais cela ne semble pas plaire à tout le monde. Il se passe des choses très étranges et Darcy risque bien de devenir complètement cinglée avant de trouver le fin mot de l’histoire…

logo_city_general_jpeg

 

Mon avis :

Je vous le dis tout de go, ce roman m'a totalement séduite. C'est drôle, dépaysant et formidablement bien écrit. Le cadre est merveilleux, intriguant. L'héroïne est fabuleuse et c'est un ravissement de la voir à quarante ans passés retrouver une espièglerie réservée à la jeunesse.

Installez-vous : ce roman se déguste en toute tranquillité avec une bonne tasse d'Earl Grey.

Quand Darcy débarque fraîchement divorcée en Ecosse, elle est loin de se douter qu'elle va remonter la piste d'un vieux trésor. Et pourtant, tout l'attire et l'entraîne dans un mystère étrange et dérangeant. L'auteur manie avec justesse et adresse une alternance de temps qui confère au récit une note de romantisme intéressante. On se prend au jeu d'un climat nébuleux parfait de légendes et de fantasmes jusque-là inavoués. Le passé et le présent se mêlent et s'emmêlent dans une confusion délicieuse et obscure. On s'évade, on rêve tout éveillé et on sourit beaucoup.

L'écriture est fine, aiguisée et non dénuée d'humour. Les personnages sont tendres et truculents. L'intrigue est divertissante alliant un suspens qui retient, sans oublier les retournements de situation. Beaucoup de charme et un grain de folie.

Que dire de plus que c'est irrésistible et une véritable aubaine.

Laissez-vous tenter, c'est juste ROYAL !

 

A propos de l''auteur :
Jean-François Quesnel
Jean-François Quesnel a fait des études de langues qui l’ont, un jour, mené jusqu’en Ecosse. L’humour local, les traditions ancestrales et les innombrables châteaux en ruines lui l'ont inspiré.

"Le tueur sans nom" épisode 3 de Karine Carville

LIVRE 3D v002 TSN COUV epub 3

Exclusivité

" Le tueur sans nom" épisode 3 de

Résumé :

Rien ne semble pouvoir arrêter la série de meurtres qui décime des familles tout autour de Paris. Et surtout pas le lieutenant Karen Spergo qui cherche toujours à comprendre le lien qui existe forcément entre les victimes. Quand le passé du tueur se mêle au sien, le lieutenant commence à craindre pour sa propre vie et celle de ses proches.

Date de sortie :

1er avril 2016 : épisode 1

10 avril 2016 : épisode 2

20 avril 2016 : épisode 3

30 avril 2016 : épisode 4

13 mai 2016 : l’intégrale

 

Mon avis :

L'étau se resserre autour du tueur. A travers ses crimes, c'est son histoire qu'il raconte. Une histoire tragique qui le meurtrit profondément et qui l'a obsédé toutes ses années. On déroule le fil de son existence, on se rapproche de sa psyché, on décrypte son mode opératoire.

L'écriture tient en haleine, on frémit, on brûle de savoir... Plus on avance dans le récit, plus la tension est palpable et le danger extrême. Le jeu de carte s'abat une à une nous laissant hagard et pantelant. Comment imaginer l'impensable ? Karen n'est pas au bout de ses surprises...

De quoi être pétrifié et être à cran. Cet épisode haletant nous laisse finalement peu de répit. Juste de quoi nous accrocher à nos espoirs avant d'être gagné par la peur. Le dénouement saura peut-être nous donner raison ? ? ?

Restez attentifs !

Posté par SophieSonge à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

"Zone franche" de Elen Brig KORIDWEN

zonefranche

" Zone franche" de

Résumé :

Elle l'a connu dès l'enfance : il était le presque-frère, le compagnon de jeu protecteur, fascinant... Ils se retrouvent à l'âge où l'on s'adonne à des jeux beaucoup plus troubles.
Marginal assumé, V. courtise le risque avec désinvolture au sein de la zone franche où s'affairent en ombres chinoises les acteurs de l'économie et de la « diplomatie » parallèles. Elle s'en inquiète, non sans lui trouver des raisons.
Mais tout en la comblant d'égards, tout en l'invitant à le suivre dans ses rendez-vous à haute tension, V. la tient à distance, joue avec ses sentiments, non sans quelque perversité.
Or cet homme-là, depuis toujours, elle le veut...

logo-amazon

 

Mon avis :

Difficile de me prononcer sur ce roman trouble qui m'a intriguée, questionnée, mise mal à l'aise. Cette histoire d'attirance entre un homme et une femme n'a rien de banal ou de commun. Il est charismatique, insaisissable. Elle est amoureuse, sensible, impressionnable, mais lui que ressent -il ?

L'auteur nous entraîne dans un tourbillon inéluctable de deux âmes qui s'appellent et se répondent en pointillés. L'écriture est habile, séduisante, enivrante même. Il y a un je ne sais quoi d'indéfinissable dans ce roman qui exerce un pouvoir d'extrême fascination. Phrases après phrases, on se sent happé, capturé par les mots, les sentiments exacerbés. Du mystère, du doute, du risque, de la passion à foison. On est pris au piège de cette danse érotique qui vire à l'obsession. Ou est le bien, ou est le mal ? Que penser de cette relation ? Malsaine, quand on cherche à trop l'intellectualiser ? Alors qu'il faudrait juste vivre et ressentir...

Ce récit est un petit bijou d'orfèvre tant par le contenu que par la forme. L'auteur réussit à chambouler, nous retenir et venir nous hanter. Des émotions brutes, des personnages à fleur de peau, une plume agile et incomparable.

Je ne suis pas près d'oublier ce roman qui m'a touchée en plein coeur. Lisez le !

 

A propos de l'auteure :

Elen Brig KORIDWEN

Elen

18 avril 2016

"Sans laisser de traces : une enquête de Riley Paige" Tome 1 de Blake Pierce

 

sanslaisserdetrace

 

" Sans laisser de traces : une enquête de Riley Paige" Tome 1 de

Résumé :

Des femmes sont retrouvées mortes dans la campagne de Virginie, tuées de façon grotesque. Quand le FBI est appelé en renfort, ils sont sonnés par l'amplitude de l'affaire. Un tueur en série rôde et passe à l'acte de plus en plus souvent. Ils savent qu'un seul agent est assez bon pour résoudre l'enquête : l'agent spécial Riley Paige.

logo-amazon

Mon avis :

Riley Paige agent du FBI est sur le banc de la touche depuis une affaire qui a mal tourné quand commence le début de cette enquête. On retrouve un corps de femme torturée, étranglée et mise en avant dans une scène grotesque, spectaculaire. Pour Riley, il n'est plus question de fermer les yeux, elle doit pour les victimes reprendre du service...

Chaque détail est passé au crible, rien ne doit être laissé au hasard. Identifier les indices, chercher les concordances, échafauder des pistes est un travail à plein temps, énergivore. Les crimes sont glauques, malsains à la fois pulsionnels et méticuleusement mis en oeuvre. Pour se rapprocher du profil du tueur, on se rapproche à ce qui touche à l'affect, à l'enfance. Riley peut compter sur sa détermination et son intuition qui sont ses points forts, mais elle doit aussi prendre en compte ses vieux démons et son extrême inconscience. La plume est urgente, impatiente et on est tenu en haleine de bout en bout. On sent la peur, le risque, le danger...

Toujours sur le fil du rasoir, on flirte en permanence avec un doute incompressible. On s'attache à Riley, ses faiblesses nous touche et on a envie qu'elle aille mieux...

Un thriller intelligent qui allie suspens et émotions fortes. Quant à la fin, elle nous plonge dans l'insurmontable et oppressante angoisse quand rien n'est jamais fini avec le mal. A suivre ...


13 avril 2016

Concours Littéraire BADASS avec Bookelis

Concours Littéraire BADASS avec Bookelis

Venez tenter votre chance, 2 000 € de services à gagner

Concours Badass

Ce n'est un secret pour personne, les héroïnes de fiction sont souvent des personnages soit uniquement sexys, soit fragiles, soit manipulables, soit dépendantes… la liste pourrait être longue.

Il est peut-être temps que les femmes (ou les hommes, personne n'est exclu!) prennent la plume pour créer des héroïnes qui n'ont peur de rien, ont une vraie stature et inspirent le respect. Quel que soit leur univers, elles sont là pour accomplir une mission plus grande qu'elles. De vraies BADASS en somme!

Ce concours est donc là pour toutes celles et tous ceux qui débordent de créativité et qui ont envie de donner vie à une héroïne qui pourra enfin rivaliser avec tous ces héros de fictions que l'on adore.

 

Comment participer ?

Les textes doivent obligatoirement être autoédités et disponibles à la vente au format ebook auprès d’un libraire au moins.

A - Envoi du synopsis détaillé :

 Le synopsis est obligatoire, il sera pris en compte pour la sélection. Il doit comprendre :

 

  • une description de l’univers du roman

  • une description de l’héroïne

  • une présentation de l’intrigue

 

 (Ce synopsis ne sera pas présenté aux lecteurs, il est réservé au comité de sélection).

 Le synopsis doit comprendre au minimum 3 000 signes.

Il devra être envoyé par email à concours@bookelis.com.

 

B - Envoi du roman :

 1 - LE ROMAN N’EST PAS ENCORE PUBLIÉ

La publication doit se faire sur le site internet www.bookelis.com en cliquant sur “Publier” et en suivant les 5 étapes proposées. La publication doit se faire au format ebook (obligatoire). Il est possible de publier en plus au format papier (facultatif).

Une fois les 5 étapes validées, l’auteur devra remplir un formulaire de participation afin que le roman soit éligible au concours.

Il est impératif pour les auteurs de veiller à l’activation et la disponibilité à la vente du roman sur la librairie Bookelis.

 

2 - LE ROMAN EST DÉJÀ PUBLIÉ

Si le texte est déjà publié sur une autre plateforme ou librairie en ligne, il doit s’agir obligatoirement d’autoédition ; notamment, l’auteur doit être propriétaire de tous les droits d’exploitation de son oeuvre, sans aucun lien d’exclusivité avec une entreprise d’édition ou un revendeur.

Les participants peuvent envoyer leur manuscrit au format epub ou mobi à l’adresse suivante : concours@bookelis.com

L’email doit préciser :

  • nom

  • prénom

  • pseudo

  • adresse, CP, ville

  • titre du roman

  • prix de vente

  • date de publication

  • URL d’au moins une librairie en ligne sur laquelle le livre est commercialisé

 

Le calendrier

 Dépôt des textes sur Bookelis.com ou par email entre le 11 avril et le 17 juillet 2016.

Annonce du gagnant le 11 septembre 2016 sur Bookelis et Madmoizelle.com

 

Le jury

- Sophie Jomain

sophie jomain

Sophie tient à peine sur ses pieds quand elle apprend qu’être bavard n’est pas le privilège des grands. Elle utilise les mots et récite des poésies toutes aussi insolites les unes que les autres, sans toujours en comprendre le sens, mais ça fait son petit effet. Plus tard, ses parents la promènent p

artout à un rythme effréné, si bien que, prise d’une crise de déplacement aiguë, elle se retrouve en Angleterre à l’âge de 18 ans, où sans se défendre plus que ça, elle se laisse séduire par l’Union Jack.

Entre temps, c’est le syndrome de la truelle qui la kidnappe purement et simplement pour quelques belles années d’une idylle passionnée. Entre pinceaux, outils de dentiste, brouettes de terre et plusieurs belles découvertes, Sophie 

Crédit photo : Audoin Desforge/J’ai lu

tombe tout droit dans l’archéologie et l’héritage celtique. Elle n’en sort vraiment que lorsque le fameux virus de l’expression ne décide de reprendre ses droits.

Et vous connaissez la suite… Elle devient en très peu de temps boulimique de l’écriture : Les 

cherche jeune femme avisée

 

étoiles de Noss Head, Felicity Atcock, Pamphlet contre un vampire, Cherche jeune femme 

 

avisée et quelques projets bien ancrés dans sa tête…

C’est la raison pour laquelle, en règle générale, lorsque Sophie vous dit qu’elle veut tenter une nouvelle expérience, il faut s’attendre à ce qu’elle tombe encore amoureuse. Amoureuse professionnelle…. son vrai métier ?

 

- 2 rédactrices de Madmoizelle.com

 madmoizelle

MadmoiZelle.com est à ce jour l’un des magazines web majeurs s’adressant aux jeunes femmes entre 18 et 30 ans en France.

Fort de ce positionnement ultra-ciblé, Madmoizelle alimente depuis octobre 2005 son contenu avec une ligne directrice claire : les madmoiZelles ne sont pas celles que vous croyez. Autrement dit : faire un magazine féminin, pourquoi pas. Mais parler de la même façon que tous les autres magazines féminins, non merci.

Madmoizelle souhaite faire de ses internautes, non pas des cliqueuses mais des lectrices ! Ce qui signifie aussi bien en matière de contenus que de publicités : plus de qualité.

 

2 rédactrices font partie du jury :

 

akichloé

 

Le Prix

 Le roman gagnant bénéficiera des lots suivants, équivalent à environ 2 000€ de services Bookelis :

  • la création graphique d’une couverture format papier et ebook

  • le pack monde pour la distribution du livre papier en librairies

  • la réalisation d’un site internet conforme à la prestation proposée par Bookelis

  • 100 exemplaires imprimés du roman

  • la rédaction d'un communiqué de presse et l'envoi à 50 contacts ciblés

  • une chronique BookTube sur la chaine de Lilie Bouquine dans une vidéo "Mes dernières lectures"

  • la mise en avant de l’ebook sur les sites libraires (promotions Amazon, Fnac, Nolimstore… sous réserve de respect des critères requis)

Posté par SophieSonge à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

"Audrey Hepburn, la vie et moi" de Lucy Holliday aux Éditions Mosaïc

audreyhepburnlavieetmoi

" Audrey Hepburn, la vie et moi" de aux Éditions Mosaïc

Résumé :

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.

Hallucination ?
Bonne fée ?
... ou charmante calamité ?

 

Audrey Hepburn, la vie et moi
Parution : 30/03/2016
Genre : Comédie ; Collection : Mosaic B
Pages : 384 ; EAN : 9782280282635
Prix Papier : 14,90 € / Prix Numérique : 9,99 €
http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Tout ne va pas très bien dans la vie de Libby quand son idole Audrey Hepburn lui apparaît comme au beau milieu d'un rêve. Elle a perdu son boulot, son père l'évite et son aménagement dans son nouvel appartement ne se passe pas comme prévu. Audrey va lui apporter la touche de glam et de fantaisie indispensable pour surmonter les petits tracas du quotidien et peut être le déclic pour s'assumer et changer radicalement de vie.

Ce roman pétillant et très girly m'a fait passer un très bon moment. On aime les situations cocasses et rocambolesques, l'humour foisonnant et acidulé. Libby est une fille naturelle, sympathique auquel il est facile de s'identifier. C'est effectivement un peu madame tout le monde avec ses complexes, ses frictions familiales et ses ambitions cachées. Audrey devient l'amie, la confidente. On s'amuse des situations décalées, des petites anecdotes. On est séduit, bluffé par son charisme, son regard inouï et son adaptation incroyable à notre monde "moderne". Audrey n'a pas son pareil pour retourner toutes les situations à son avantage avec panache.

L'écriture est délicieuse et amusante. Il y a de l'amour, de la séduction de l'amitié et beaucoup de charme et on se laisse volontiers prendre au jeu de cette comédie romantique.

Mais qui est Audrey, sinon un spectre, l'expression mentale d'une Libby qui ne sait pas bien qui elle est ? ? ?

Et si tout simplement, c'était une bonne fée comme dans les contes de notre enfance ?

Je vous laisse le découvrir et vous faire votre idée sur la question... Vous devriez adorer !

 

A propos de l'auteure :

Lucy Holliday

Lucy Holliday a commencé sa carrière d’écrivain à cinq ans par un poème adressé au facteur. Depuis, enchantée de cette première expérience, elle a toujours voulu être écrivain. Lucy Holliday vit à Wimbledon avec son mari et sa fille.

 

"L'inconnue du quai" de Mary Kubica aux Éditions Mosaïc

linconnuduquai

" L'inconnue du quai" de aux Éditions Mosaïc

Résumé :

La générosité a souvent deux visages.Celui qu'on voit et l'autre, trouble. La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l'aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener?Hantée par l'image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l'avis de son mari et l'hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l'inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l'inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ? Peu à peu, la présence de l'inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales ?

 

Parution : 13/04/2016
Genre : Thriller ; Collection : Mosaic
Pages : 400 ; EAN : 9782280283199
Prix Papier : 19,90 € / Prix Numérique : 13,99 €

 

Mon avis :

J'ai dévoré ce roman. Mary Kubica n'a pas son pareil pour intriguer et captiver son lecteur. Heidi est une mère de famille lambda, une personne sérieuse, de confiance et empathe. Mais accueillir une jeune sans abris au sein de son foyer ne révèle-t-il pas de l'inconscience ou de la naïveté ?

On ne sait pas trop où on met les pieds quand on commence ce récit. Heidi qui travaille dans le social est consternée, inquiète quand elle découvre qu'une jeune fille erre sur le quai de la gare accompagnée d'un bébé. Il n'y a alors qu'un pas vers l'envahissante obsession...

Cette histoire nous plonge dans un tourbillon de secrets, de malheurs et de désespoirs enfouis qui ne menacent que d'exploser au grand jour. Que fuit Willow ?

Pourquoi entre elle et Heidi s'instaure-t-il une relation malsaine ?

Mary Bubica distille les indices au fil des pages. On échafaude des théories tout au long de notre lecture sans jamais discerner l'insoupçonnable vérité. C'est trouble et très vite dérangeant. On devient fébrile, on est consterné par les révélations successives. L'écriture est habile, l'alternance de points de vue est un réel atout pour nous immerger totalement dans l'histoire.

On tourne les pages sans s'en rendre compte, on veut savoir. Doit-on se méfier de Willow ?

Pourquoi tient-elle absolument à lui ouvrir ses portes ?

L'auteure déroule le fil de leurs histoires avec minutie, précision. On fouille dans les peurs, les étapes éludées, les blessures laissées sous silence. Le danger ne vient pas toujours du côté où on l'attend... Au contraire, il peut frapper partout dans notre intimité, tapi dans l'ombre en attente du catalyseur qui fera tout basculer.

Un thriller savamment maîtrisé et une auteure à suivre de très très près !

A propos de l'auteure : Mary Bubica

Mary-Kubica01

Après des études d’arts et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd'hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et d'Hemingway vit près de Chicago, la ville dont est originaire Mia, l'héroïne d'"Une fille parfaite". Ses livres sont publiés aux éditions Mosaïc.

 

08 avril 2016

"Made in France" d'Alain Tran

madeinfrance

" Made in France" d'

Résumé :

Paris, 1998. Après trois années en province, Kim-vy est de retour dans la capitale. Un jour, errant sur les hauteurs de la butte Montmartre, il croise par hasard Phuc, son ami d’enfance.
Kim-vy est l'étudiant chinois irréprochable avec ses allures de ''premier de la classe'': généreux, altruiste, réservé, craintif et ingénu; et sa traditionnelle famille bouddhiste. En revanche, Phuc l'orphelin de guerre s’est transformé en véritable racaille des banlieues : vif, lucide, malin et noble.
Or, grâce à son ami d’enfance, Kim-vy va prendre conscience de son mal être intérieur, trop longtemps enfoui au fond de lui-même; du poids des valeurs traditionnelles chinois sur son caractère. En conséquence de quoi, l’étudiant va réaliser que connaître Phuc, c'est connaître aussi l'autre partie de lui-même : son opposé, ''le Français'', avec son ardent désir de s'émanciper de sa communauté hétéroclite. Tels deux atomes enchaînés en constante interaction, le destin du jeune étudiant va prendre une courbe fluctuante et effrénée, un ''À bout de souffle'' à la chinoise.
Mais dès lors que le jeune moineau va tomber dans l’enfer des tripots du 13ème, il va s'ensuivre une course à la montre au péril de sa vie. Phuc, l'autre partie de lui-même, entre en jeu pour tenter de sauver la peau de son ami.

 

logo-amazon

 

Mon avis :

Ce roman parle de la difficulté de porter la double culture, de se trouver en tant qu'individu propre sans se trahir. Kim-Vy réside en France, issu de parents chinois. Il est brillant, sérieux, fait honneur à ses parents et pourtant, il ne peut s'empêcher de se poser des questions...

Il a le sentiment d'être étouffé dans ses choix et vit un conflit intérieur permanent. Quand il retrouve Phuc son ami d'enfance, il voit là l'opportunité de vivre de ses propres ailes quand bien même celui-ci n'est pas un "gentil garçon".

Le contexte est relativement sombre et sérieux. On suit le parcours de Kim-Vy avec beaucoup d'intérêt. On apprend beaucoup des valeurs qui lui sont inculqué, des préjugés dont il fait l'objet. Sa réflexion, ses blessures nous touche, et au-delà de la différence et de la mixité sociale, le sujet d'être soi est universel. L'écriture est directe et sans ambages. Kim-Vy fait le choix de la vie, de l'amour, de l'amitié mais c'est aussi celui du risque, des déconvenues et des mauvais coups.

Le récit ne nous épargne rien de sa noirceur et de sa complexité. On parle de sens moral, de liberté, d'adaptation mais aussi de communication maladroite, absente ou bien encore de malentendus douloureux...

On est suspendu à une véritable escalade du danger. On comprend, on s'inquiète, on vibre, on encaisse pour Kim-Vy. Rien n'est jamais totalement le fruit du hasard, et n'est pas chanceux qui veut...

Je vous laisse en être le témoin. Le constat est sans appel bien que néanmoins assumé. C'est sans doute le prix à payer quand on se libère de ses chaînes pour des pièges plus redoutables et encore plus pernicieux...

 

A propos de l'auteur : Alain Tran

 

Alain Tran

 

Alain Tran, né en 1971 au Cambodge, est originaire de Chine. C'est à l'âge de sept ans qu'il débarqueen France avec sa famille nombreuse au coeur de la Goutte d'or, ''le melting-pot parisien''. Il signe ici son premier roman fictif à caractère autobiographique, en nous faisant vivre le conflit identitaire d'un étudiant chinois modèle tombé dans l'enfer des tripots mafieux.

Se considérant comme un citoyen du monde, l'auteur a l'intention avec cette histoire de propulser des idées neuves et modernes, telle que la fusion des cultures : « L'heure est venue d'accepter les mélanges de cultures comme un don tombé du ciel, comme une richesse et non plus comme un handicap ».

Ancien cadre expatrié à Shanghai et Hong Kong, l'auteur est titulaire d'une Maîtrise en commerce international au CPEI, ainsi que d'une Licence de langue et civilisation chinoise, interprétariat et traduction, à INALCO, Paris. Adepte des arts martiaux et du cinéma d'action asiatique, l'auteur est aussi un fan inconditionnel de Bruce Lee.

06 avril 2016

"Top 3" Mars 2016

"Top 3" Mars 2016

 

Mieux vaut tard que jamais, voici enfin mon "top 3" de Mars 2016, c'est parti :

 

1 - L'étreinte oubliée de Théa Marcau

oubliée

 

2 - Orages d'Estelle Tharreau

Orages

 

3 - La ménagerie du bout du monde de Carol Birch

lamenagerieduboutdumonde

Posté par SophieSonge à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,