divergent+veronica+roth

 "Divergent" de Veronica Roth

Synopsis :

Dans un Chicago futuriste, la société est divisée en 5 factions et chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite et pacifique. Ainsi, les Altruistes s’oublient et se dévouent entièrement aux autres, les Sincères se font un honneur d’être toujours honnêtes, les Fraternels croient en l’amitié avant tout, les Erudits pensent que la connaissance est l’avenir du monde et les Audacieux vénèrent l’audace et le courage. Les enfants grandissent donc dans la faction où ils sont nés. C’est à 16 ans qu’ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests d’aptitude, afin de connaître la vertu la plus proche de leur personnalité. Pour Béatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore car elle n'est pas sûre d'elle. Et son choix ne sera pas sans conséquences…

Mon avis :

J'étais curieuse depuis quelques semaines de découvrir ce genre littéraire appelé dystopie. En parcourant plusieurs titres, j'ai été attirée par Délirium et Divergent. C'est grâce au livre voyageur, proposé par Imagin chez Livraddict (que je remercie au passage), que j'ai pu découvrir Divergent. Cette lecture m'a beaucoup plu et pour une fois je n'ai pas été trop déçue,  par son côté jeunesse.

On se retrouve baigné dans un Chicago post-apocalyptique : la société est divisée désormais en cinq factions, qui sont censées préserver ses habitants d'une nouvelle guerre. C'est à l'âge de seize ans, que l'on doit se soustraire à un test et faire le choix de sa faction pour toute une vie. On retrouve, donc dès le début du roman notre héroïne Béatrice Prior, élevée chez une famille d'altruiste, face à son destin. Elle va choisir de quitter sa famille, pour la faction des audacieux, avec un lourd secret à garder.

L'initiation chez les audacieux est rude, toute novice qu'elle est, elle fait preuve de détermination. J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de cette héroïne, qui malgré ses peurs, ne se laisse pas impressionner ! Tous les ingrédients sont là pour faire un bon roman : un univers atypique, de l'amitié, de l'action, de l'amour et des questionnements. Tris (c'est comme cela qu'on l'appelle maintenant), passe les épreuves les unes après les autres, chaque fois un peu plus forte ; et ce qui fait sa force, c'est sa manière de se servir aussi bien de sa tête que de son coeur. elle m'a beaucoup émue.

Petit à petit, on découvre des failles dans ce monde si bien établi ; des jalousies s'installent, on ne se parle pas entre factions, des rumeurs émergent... Tris se pose beaucoup de questions, alors qu'en changeant d'univers, elle croyait gagner en liberté : il se pourrait bien qu'elle se soit trompée... De découvertes en révélations, elle n'hésite pas à mettre sa vie en danger, pour les autres. Ses amis l'aident à supporter la haine dont elle fait l'objet chez certains novices ou leader(dommage, qu'elle soit obligée de mentir pour maintenir sa sécurité). Sa relation avec Quatre, donne une touche de romance à l'intrigue : l'auteur a su décrire avec justesse les premiers émois d'une adolescente.

Ce livre jeunesse, pose une réflexion sur la portée de nos choix et la menace de manipulation. Il met en évidence, le danger d'une société qui vous étudie et monte les individus les uns contre les autres. Cela fait froid dans le dos, quand on y regarde de plus près. A nous de prendre le recul nécessaire et préserver notre libre arbitre !

J'ai beaucoup aimé ce roman. J'espère que par la suite qu'on apprendra plus sur les fraternels et les sincères ; et j'aurai plaisir à retrouver Quatre et Tris. La dystopie pourrait bien devenir une lecture chouchou à l'avenir. N'hésitez pas à me conseiller des titres !