28 décembre 2017

"Il suffira d'un signe" de Céline Rouillé aux Éditions City

Il suffira dun signe

 

 

"Il suffira d'un signe" de Céline Rouillé aux Éditions City

Céline Rouillé : Une valse d'émotions

 

 

Il suffira d'un signe

À trente ans passés, Jeanne vit surtout sa vie par procuration. En allant à son travail chaque matin, elle invente des histoires mettant en scène les inconnus qu'elle croise dans le métro, entre Belleville et Opéra. Enfermée dans un quotidien trop réglé et organisé, ses rares amis lui affirment qu'elle passe à côté du bonheur. Pourtant, quatre ans plus tôt, le temps de quelques jours fugaces, Jeanne a été heureuse, vraiment. Charles, rencontré à la terrasse d'un café, a illuminé sa vie avant de soudain disparaître...

https://www.bookwitty.com


Mon Avis

Jeanne a la trentaine, une petite fille, un job... Elle s'est créé un cocon à elle, cherchant à s'éloigner des drames intérieures qui se sont abattus sur elle, il y a quatre ans. Elle écrit, elle s'évade, s'inventant la vie de parfaits inconnus dans le métro, sans réaliser vraiment que la vie, le bonheur l'attend aussi quelque part..


Ce roman est celui de la magie, parce que sans vous en rendre compte, il vous entraîne dans son tourbillon et vous désarme. Jeanne a une personnalité discrète, effacée, sensible qui nous intrigue et nous retient.

À ses côtés, on se rapproche de son passé, on effleure du doigt ses douleurs, on maintient ses rêves à distance. Profondément, en elle-même, elle n'est pourtant pas seule. Les collègues, des amis sont devenus pour elle, une vraie famille imparfaite et présente comme on les conçoit et les aime. L'intensité du roman se dévoile à travers les secrets libérés, les failles, la force et l'authenticité des personnages.

L'écriture est poignante, elle révèle la tendresse, ouvre les cœurs. Ensemble, ces hommes, ces femmes cabossés par la vie et ses dissonances, vont s'écouter, se répondre en silence et créer une symphonie nouvelle, celle de la confiance. Ce qui touche et ce qui donne une vraie dimension à ce récit, c'est le caractère intime des voix qui se susurrent les sentiments. Parce qu'il faut trois fois rien pour s'égarer, il faut parfois plus de temps pour retrouver son chemin. Digérer, comprendre, ressentir, se libérer et se donner la chance d'écouter ce qui se joue à l'intérieur.

Ce roman nous délivre le plus beau des messages d'espoir, de réconciliation avec soi-même et de revanche sur la vie. Les contrastes nous font virevolter, on éprouve, on est chamboulé et on chavire inévitablement.

Citation

"Je prends plaisir à imaginer, à inventer, à faire virevolter les histoires et les personnages, ça me vide la tête, j'oublie les soucis et je réalise une partie de mes rêves impossibles en empruntant ce chemin-là..."

 

A propos de l'auteur

Céline Rouillé a une quarantaine d'années. Après des études de commerce, elle travaille aujourd'hui dans l'économie sociale. Elle a déjà publié avec succès Demain, il fera beau et Demain n’attend pas (City).

 

Bandeau - Il suffira dun signe


23 septembre 2016

"Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac" d'Alice Quinn aux Éditions City

legarconquirevaitdevolerencadillac

 

" Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac" d' aux Éditions City

Résumé :

Un père inconnu, une mère en prison : la vie de Ranko, treize ans, est un vrai mélodrame. Décidant un jour de prendre son destin en main, il fugue de la DDASS de Paris, avec un seul objectif : rejoindre l’île de la Réunion où il croit que son père exerce le fascinant métier de… pirate ! L’argent pour le voyage ? Ranko a un plan d'enfer : il suffit de braquer des petits vieux. Donc, un beau matin, en planque devant une banque, il voit arriver une Cadillac rose bonbon. Un homme en descend : c’est Jo, 70 ans bien sonnés, perfecto rouge, santiags, banane à la rocker... Ranko le braque et s'apprête à filer, mais quelque chose le retient. Un lien invisible entre eux ? C’est le début d’une belle aventure, folle, loufoque et endiablée, qui va changer leur vie à tous les deux.

Un jeune adolescent paumé. Un vieux au cœur tendre. Une amitié improbable...

Mon avis :

Ranko élevé par l'assistance publique se plaît à rêver ce père dont il ne connaît rien. En mal d'amour et d'aventures, il décide un jour de partir pour aller peut-être à sa rencontre... Le hasard met sur sa route Jo, un papy rocker et ce n'est finalement peut-être pas plus mal...

L'auteur nous impressionne avec ce petit roman qui sous des fausses allures de farce est un trésor de sentiments. L'intrigue nous emmène sur la route, celle de l'évasion, des rencontres et des risques à prendre.

Ranko à la recherche de son père qu'il s'est imaginé pirate, va aux devant des dangers et des "emmerdes". Mais, c'est au cours de sa fugue qu'il va apprendre, comprendre et s'ouvrir enfin à l'autre et au pardon. On aime les personnages uniques, leur singularité, leur solitude et la beauté dans ce qu'ils ont à s'apporter.

C'est écrit avec beaucoup de justesse, de pudeur et d'un coup de baguette magique. On ressent la profondeur qui pointe derrière la surface. Ranko et Jo vont créer du lien à la mesure de leur histoire et de leur sensibilité.

C'est un récit périlleux qui marque et ancre des souvenirs que ces deux êtres un peu à part n'oublieront jamais.

J'ai été touchée, émue par cette amitié qui rapproche, qui change la vie et qui sauve. Ce joli conte fait briller l'étincelle au coin de l'oeil. A découvrir sans plus attendre !

"Un élan s'empara de lui. Il voulait être tout ça à la fois pour l'enfant. Une impulsion impossible à réfréner. Il était là, le changement qu'il attendait. Et c'était peut-être pour ça qu'il avait vécu jusqu'à présent. Pour cette rencontre."

A propos de l'auteur :

Alice Quinn

bandeau-legarconquirevaitdevolerencadillac

 

Alice Quinn vit dans le Sud de la France. Elle a des enfants, des chats, a vécu dans une caravane et exercé toutes sortes de métiers, d’ouvreuse de cinéma à serveuse. Désormais, elle se consacre à l'écriture, notamment avec les romans de la série Rosie Maldonne qui connaissent un beau succès dans le monde entier.

"La musique des ténèbres" d'Eric Bony aux Éditions City

lamusiquedestenebres

 

" La musique des ténèbres" d' aux Éditions City

Résumé :

Un scientifique se jette par la fenêtre de son appartement parisien. Sur son torse, on découvre des lettres gravées à l’encre sanglante, un message destiné à Thomas Cazan, le journaliste spécialisé dans les affaires étranges. Au même moment, un autre chercheur est retrouvé mort devant l’immeuble où habite sa fille Agnès. Ce vieil excentrique, mis au ban de la communauté scientifique, s’était toute sa vie passionné pour une ancienne partition de musique qui aurait le pouvoir de tuer… C’est le début d’une étrange aventure pour Thomas et Agnès qui décident de collaborer pour lever le voile sur les circonstances de ces morts tragiques et mystérieuses. Une enquête au cours de laquelle sociétés secrètes, multinationales et scientifiques sans scrupules n’hésiteront pas à faire couler le sang pour s’approprier le secret de la « musique des ténèbres »…

Une enquête de Thomas Cazan, journaliste de l’étrange.
18,90 € / 352 pages
Hachette : 35 1035 2 / ISBN : 978-2-8246-0802-0

LogoCity

 

Mon avis :

On retrouve ici Thomas Cazan journaliste, sur la piste d'une enquête étrange et mystérieuse. Un scientifique laisse derrière lui un message, des hommes dangereux et enragés sont à la recherche d'une partition musicale... Que se cache-t-il derrière tout ça et Thomas sera-t-il en mesure de résoudre cette énigme ?

C'est dans une atmosphère inquiétante que débute le roman. Thomas Cazan va très vite mettre les pieds dans un engrenage inévitable. Percer des mystères aller au contact de l'étrange ne l'arrête pas bien au contraire. Sur sa route il va trouver en Agnès une alliée différente mais complémentaire.

Cette enquête démarre rapidement sur des chapeaux de roue, le danger frappe à la porte de manière tonitruante, inépuisable. Thomas et Agnès cherchent, se cachent, fuient leurs agresseurs. L'intrigue alterne entre science et ésotérisme.

L'écriture est rythmée, efficace et cultivée. On se laisse embarquer dans une course poursuite haletante et terrifiante. Derrière l'opacité d'une légende vieille du 14 ème siècle se cache des découvertes scientifiques, des enjeux pharmaco- économiques épineux. Sous les secrets jaillit la haine d'un homme imperturbable. On est poussé à l'extrême dans cette interminable folie meurtrière. Les éléments s'inversent, déstabilisent pour nous scotcher sur un dernier retournement de situation détonnant.

Un très bon cru pour ce roman sombre et macabre qui réunit les esprits mystérieux et rationnels. Vous ne devriez pas vous ennuyer !

"Les morts étaient réels et il y avait bien un assassin masqué, accompagné d'un chien monstrueux, qui les traquait pour récupérer quelques notes griffonnées sur une partition. Même s'il ne croyait pas vraiment aux pouvoirs maléfiques de ce Chant de la sorcière, quelqu'un, dans l'ombre, était persuadé de son importance et de son efficacité."

 

A propos de l'auteur :

Eric Bony

ericbony

Journaliste pendant une dizaine d’années pour la revue Mystère et l’émission L’odyssée de l’étrange, Eric Bony a enquêté sur les mystères ésotériques et co-écrit plusieurs ouvrages. Le Tombeau du Diable est son premier roman, un coup de maître. Journaliste pendant une dizaine d’années, Eric Bony a travaillé pour la revue Mystère et l’émission L’odyssée de l’étrange. Après Le tombeau du diable, il signe avec La musique des ténèbres un deuxième thriller mettant en scène le journaliste Thomas Cazan.

15 septembre 2016

"Le secret du château de Fraisac" de Patrice Valette aux Éditions Terre d'Histoires

lesecretduchateaudefraisac

 

 

" Le secret du château de Fraisac" de aux Éditions Terre d'Histoires

 

Résumé :

Septembre 1855, la foire du village de Saint-Anthème rassemble tout ce que le Forez compte de scieurs et d’ouvriers du bois. Parmi les hommes qui cherchent du travail, Joseph Matheron reçoit une offre du châtelain de Fraisac. La proposition d’embauche, très généreuse, intrigue Joseph qui se méfie mais ne peut pas refuser. Au château, le mystère s'épaissit encore. Pourquoi les riches propriétaires ont-ils fait appel à lui ? Que cachent-ils ? Et pourquoi est-il autant désorienté par la mystérieuse fille du maître de maison ? Lui, le loup solitaire qui ne croit en rien et ne compte sur personne, s’attache aussi, contre toute attente, à une pauvre fillette qui vit aux abords de la propriété. Dans ce fascinant et rude pays d'Auvergne, Joseph va devoir surmonter tous les coups du destin et vivre une aventure qui va radicalement transformer sa vie.

Un homme à la découverte de ses origines. La beauté rude d’un terroir.
Prix Papier : 17,50 € / 272 pages ; Hachette : 35 1712 1 / ISBN : 9782824608129

logo Terre d'Histoires

 

Mon avis :

A l'aube du 19ème siècle, Joseph Matheron se voit proposer un travail bien rémunéré pour la construction d'un château. Au fil de cette aventure, se dessine des secrets bien gardés et de belles rencontres parfaites d'amour et de tendresse...

C'est une jolie fresque régionale et historique que nous conte l'auteur. Avec rigueur et passion, Patrice Valette nous ramène à une époque d'un autre âge au coeur du pays auvergnat.

On se laisse habiter par les paysages ruraux, les travaux manuels, la simplicité d'une vie faite de labeur et de peu de choix... On aime le caractère bon et entier de Joseph, solitaire, indépendant et d'une loyauté hors pair. Sa volonté au travail n'a d'égal que son empathie et sa générosité. On passe un agréable moment en sa compagnie sur les routes qu'il emprunte pour retrouver Hélène sa petite protégée, enlevée par des brigands. Les péripéties sont nombreuses, des mystères planent autour des raisons de son embauche...

Joseph n'est pas au bout de ses surprises. Entre la découverte de l'amitié sincère, le trouble amoureux et la responsabilité d'être un bon père, sa destinée ne sera plus jamais la même. Il n'y a qu'un pas à ce qu'il découvre aussi le secret de ses origines.

C'est un récit aux saveurs d'autrefois et qu'on aime pour son relief et son authenticité. Une belle histoire pour les amoureux du terroir, des sentiments purs et pudiques qui ne demandent qu'à être dévoilés.

A découvrir !

"Il devinait qu'on ne lui disait pas toute la vérité, comme on cache à un malade le verdict sans appel de la médecine."

 

chateau

A propos de l'auteur :

Patrice Valette

Patrice Valette est un jeune retraité, passionné de lecture et d’écriture. Il s’est un jour lancé dans la réalisation de cette saga régionale et historique et a publié deux autres romans qui connaissent un grand succès. (Source City Éditions)

03 septembre 2016

"Demain n'attend pas" de Céline Rouillé aux Éditions City

demainattendpas

 

" Demain n'attend pas" de aux Éditions City

Résumé :

Cela fait cinq ans que Sarah a tout quitté pour réaliser son rêve : ouvrir une maison d’hôtes sur la côte normande. Depuis, elle savoure chaque instant de sa vie. Alors, quand une menace risque de tout remettre en question, elle remonte ses manches pour protéger son havre de paix. A quelques kilomètres de là, un autre destin se joue. Celui de Pierre, employé dans une luxueuse résidence médicale. Accusé d’un forfait qu’il n’a pas commis, sa vie est sur le point de basculer. Armés d’une farouche volonté, Sarah et Pierre dont les chemins vont se croiser, partent à la reconquête de leurs existences. Bousculés par des rencontres inattendues et des secrets, ils vont découvrir que derrière les problèmes, des bonheurs peuvent naître alors qu'on ne les attend pas...

La vie, ses coups durs et, surtout, ses bonheurs : un roman à savourer !

LogoCity

18,50 € / 416 pages
Hachette : 35 1010 5 / ISBN : 978-2-8246-0800-6

Mon avis :

Après son premier roman "Demain, il fera beau", Céline Rouillé revient pour la suite des aventures de Sarah en côte normande. Il va falloir croire et se battre pour appuyer ses acquis. La vie est faite d'obstacles et de belles surprises...

C'est un plaisir de croiser les personnages de ce roman et de partager un moment de leur existence. L'auteur a un talent exceptionnel pour habiter les personnalités, leur rendre du relief et les cristalliser. On aime le cadre paisible de la Normandie, le naturel qu'il propose et pourtant cette importance d'aller à l'essentiel.

Ce sont deux destins qui se font écho qui flirtent et se rencontrent. Celui de Sarah qui sent des menaces peser sur le gîte qu'elle dirige, et celui de Pierre renvoyé de son poste, victime d'une insupportable injustice.

L'écriture est posée, discrète et très humaine. On se laisse guider au travers d'un quotidien très factuel et d'intrigues plus complexes à démêler. On s'attache progressivement. Peu à peu, on comprend les imbrications, les liens entre les personnages. On aime quand les secrets se dévoilent, les coeurs sont mis à nues. De l'amour, de l'amitié, de la famille... La vie, quoi !

L'intrigue ménage son suspens. C'est mené avec justesse, habileté et beaucoup d'émotions. Chaque chose trouve sa place, jusqu'au moindre élément, son sens et sa raison d'être.

Un roman à la simplicité intimiste et joyeuse qui fait du bien. Parce que le soleil, se cache toujours derrière les nuages !

"T'es pas loin du but, mais faut que tu lâches, soeurette, que t'arrêtes d'organiser ta vie et que tu la laisses te faire des surprises à son tour..."

 

A propos de l'Auteur :

Céline Rouillé

Céline Rouillé a une quarantaine d’années. Après des études de commerce, elle travaille aujourd’hui dans l’économie sociale. Elle a écrit ce premier roman le soir et le week-end, en savourant chaque page.

Bandeaudemainattendpas


16 juin 2016

"De si jolis mensonges..." de Léa Laurent aux Éditions City

desijolismensonges

" De si jolis mensonges..." de aux Éditions City

Résumé :

Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse. Mais Lizzy en assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir. Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…

16,90 € / 256 pages / Sortie le 15 Juin 2016
Hachette : 10 8080 3 / ISBN : 978-2-8246-0766-5

LogoCity

Mon avis :

C'est armée d'un certain culot que Lizzie bidonne son CV et se voit offrir un poste de styliste alors qu'elle n'y connaît rien du tout...

On peut compter sur son enthousiasme, le système D et un brin de fantaisie pour se sortir du pétrin.

Le récit est acidulé, l'histoire est mignonne sans pour autant manquer de piquant. On s'amuse d'une rencontre amoureuse, somme toute banale et qui pourtant deviendra inoubliable par la suite.

Qui est vraiment Stephen ?

Lizzie échafaude des théories, veut élucider le mystère, tandis qu'elle accuse le fait d'être toujours le vilain petit canard de la famille. C'est doux, drôle, tendre, romantique. On se laisse volontiers fondre avec un profond et volontaire assentiment.

L'écriture est fraîche, débordante d'humour. Beaucoup de malentendus, de quiproquos, de l'amitié, de l'amour et énormément de tendresse.

Ce roman, c'est un peu le conte de fée moderne rêvé par toute une génération de jeunes femmes. Pas forcément toujours crédible, mais qu'importe, nous ne sommes pas là pour ça et l'important, c'est qu'on ait l'ivresse.

Si vous aimez les bulles, installez-vous. Vous prendrez bien une petite coupe !

 

A propos de l'auteur :

Léa Laurent

Enseignante, Léa Laurent a 30 ans et deux enfants. Une vie bien rangée ? Pas sûr… Elle a tendance à faire déraper sa carte bleue et à ne pas pouvoir résister à une bonne soirée entre copines. Son truc, c’est de raconter des histoires qui s’inspirent plus ou moins de sa vie et de celles de ses amies.

"Buzz !" d'Anne-Gaëlle Huon aux Éditions City

 

buzz

" Buzz !" d' aux Éditions City

Résumé :

Bibliothécaire un peu farfelue, Bérangère s’apprête à participer à Buzz, le jeu télévisé le plus regardé de France. Sa mère Marie-Belle, qui tient un salon de coiffure, ne peut contenir son excitation à l’idée de voir sa fille empocher les cinq millions d’euros mis en jeu. Avec cette somme, toutes les deux pourraient réaliser les choses qu’elles ont inscrites au fil des ans dans leur « carnet de désirs »... Seulement voilà, dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Surtout quand une galerie de personnages et des péripéties toutes plus folles les unes que les autres s’enchaînent et se déchaînent. D’autant qu’un mystérieux inconnu fait planer une ombre menaçante sur les participants au jeu. Une chose est certaine : des secrets seront révélés et des vies totalement chamboulées… De quoi faire un sacré Buzz !

14,90 € / 208 pages / sortie le 15 Juin 2016
Hachette : 10 8363 2 / ISBN : 978-2-8246-0783-2

LogoCity

Mon avis :

Bérangère et Emmanuelle vont participer à "Buzz", un jeu télévisé populaire. Toutes deux rêvent de l'emporter et de devenir millionnaire. De leur préparations fiévreuses, de leurs supporters, on se souviendra bien sûr mais ce que l'on retiendra surtout, ce sont les péripéties, les couacs et les grandes surprises.

Sur un rythme endiablé, notre petite monde se retrouve au fil des pages et des situations pour se faire remarquer, choquer mais surtout faire rire.

L'écriture est fluide, amusante. Les personnages sont grossis, caricaturaux à s'en tordre les boyaux.

L'auteur nous offre une joyeuse parodie hilarante où se succèdent petits et grands secrets. Le récit alterne entre les différents personnages, il y a de l'émotion, du rire, du suspens, un peu de tension et un gros grain de folie. Mais faites bien attention, le spectacle n'est pas toujours là où on l'attend...

Ce roman, nous offre un moment de franche bonne humeur, une touche de rêve dont on aurait bien du mal à se passer. Et en plus, si tout finit bien, c'est encore mieux !

Laissez donc vos à priori au vestiaire, vous serez certainement encore en dehors de la plaque !

 

A propos de l'auteur :

Anne-Gaëlle Huon

Anne-Gaëlle Huon a travaillé pour une grande chaîne de télévision française avant de se tourner vers l’écriture. Elle aime rendre les gens heureux et rit parfois un peu trop fort. Aujourd’hui, elle vit à New-York où elle écrit des romans et sculpte des citrouilles.

30 mai 2016

"Les amants maudits de Dorliac" de Martial Maury aux Éditions City

lesamantsmauditsdedorliac

" Les amants maudits de Dorliac" de aux Éditions City

Collection Terre d'Histoires

Résumé :

Le village de Dorliac, dans le Périgord, est en émoi. Un mystérieux corbeau sème la discorde parmi les habitants en accusant le maire de corruption et en évoquant le meurtre du propriétaire du cinéma local, des décennies plus tôt. Le journaliste Antonin Berson se doit de faire la lumière sur cette affaire, il en va de son honneur, de son amour et de son avenir professionnel. En recueillant les confidences des anciens du village, il découvre que le corbeau fait allusion au drame qui s’est joué après la guerre entre Scipion, un paysan prospère et Horace, le notaire. Tous deux étaient tombés amoureux de la belle Violette… le début d’une terrible tragédie romanesque. Et dans la vraie vie, comme sur l’écran du cinéma du village, l’amour, la haine, la mort se sont côtoyés en un drame dont les répercussions résonnent encore de nos jours…

Passions, mensonges et trahisons dans un village du Périgord.

LogoCityTerreHistoires

Mon avis :

Une lettre anonyme au coeur du Périgord et c'est tout un village qui est en ébullition. Le journaliste Antonin Berson relève l'événement et se fait le devoir d'élucider cette affaire... Un retour aux sources pour cet enfant du pays et un bon en arrière dans le passé.

Le récit défile dans cette alternance de temps pour nous conter au-delà de la fresque romanesque, des drames, des vieilles douleurs pas suffisamment ou profondément enterrés. On revient sur une époque figée et néanmoins révolue d'un autre temps où les souvenirs et le poids de ces années n'ont rien éteints de leur extrême et étroite fureur. Des histoires de rang social, d'amours, de passions contrariées. Autant de desseins miroités, inassouvis et inavoués. A cela s'ajoute la valse et la folie des années, les jalousies, les secrets, les mensonges et les fustigeantes trahisons.

L'écriture est addictive, passionnée. Les coeurs saignent, certains n'ont pas pu oublier... Antonin recueille les témoignages et pendant qu'on refait l'histoire, on cherche à sauver les apparences à canaliser le scandale.

Au fil des pages, on se rapproche de l'identité du corbeau, des émotions refoulées. L'abcès puisse-t-il être enfin crevé. Un joli travail de mémoire au cours duquel passé et présent sont intimement liés.

Pour les amoureux des mélos, du terroir. Laissez-vous aller à votre curiosité !

20 avril 2016

"On a dévalisé la Queen" de Jean-François Quesnel aux Éditions City

 

onadevaliselaqueen

" On a dévalisé la Queen" de aux Éditions City

Résumé :

Récemment divorcée, Darcy décide de poser ses valises en Ecosse pour y refaire sa vie. Elle habite avec Churchill son chien, près des ruines du manoir de Merryton. Le lieu l’envoûte et évoque des souvenirs lointains, lorsque son excentrique grand-mère lui racontait la légende d’un trésor enfoui dans les murs de la vieille bicoque… Un siècle plus tôt, le manoir a en effet hébergé la reine Victoria, le temps d’une nuit. Bien assez pour qu’un arnaqueur professionnel jeune et très doué la dévalise. L’objet du délit : un fabuleux bijou en diamant dont la reine ne se séparait jamais. Le bijou n’a jamais été retrouvé et Darcy a bien l’intention de résoudre l’énigme. Mais cela ne semble pas plaire à tout le monde. Il se passe des choses très étranges et Darcy risque bien de devenir complètement cinglée avant de trouver le fin mot de l’histoire…

logo_city_general_jpeg

 

Mon avis :

Je vous le dis tout de go, ce roman m'a totalement séduite. C'est drôle, dépaysant et formidablement bien écrit. Le cadre est merveilleux, intriguant. L'héroïne est fabuleuse et c'est un ravissement de la voir à quarante ans passés retrouver une espièglerie réservée à la jeunesse.

Installez-vous : ce roman se déguste en toute tranquillité avec une bonne tasse d'Earl Grey.

Quand Darcy débarque fraîchement divorcée en Ecosse, elle est loin de se douter qu'elle va remonter la piste d'un vieux trésor. Et pourtant, tout l'attire et l'entraîne dans un mystère étrange et dérangeant. L'auteur manie avec justesse et adresse une alternance de temps qui confère au récit une note de romantisme intéressante. On se prend au jeu d'un climat nébuleux parfait de légendes et de fantasmes jusque-là inavoués. Le passé et le présent se mêlent et s'emmêlent dans une confusion délicieuse et obscure. On s'évade, on rêve tout éveillé et on sourit beaucoup.

L'écriture est fine, aiguisée et non dénuée d'humour. Les personnages sont tendres et truculents. L'intrigue est divertissante alliant un suspens qui retient, sans oublier les retournements de situation. Beaucoup de charme et un grain de folie.

Que dire de plus que c'est irrésistible et une véritable aubaine.

Laissez-vous tenter, c'est juste ROYAL !

 

A propos de l''auteur :
Jean-François Quesnel
Jean-François Quesnel a fait des études de langues qui l’ont, un jour, mené jusqu’en Ecosse. L’humour local, les traditions ancestrales et les innombrables châteaux en ruines lui l'ont inspiré.

17 février 2016

"J'adore New York" d'Isabelle Laflèche aux Éditions City

jadorenewyork

 

"J'adore New York" d' aux Éditions City

 

Résumé :

Obtenir un job dans un grand cabinet d’avocats new-yorkais : pour Catherine Lambert, la petite frenchie, c’est un rêve. Manhattan, ses lieux branchés, ses boutiques fascinantes pour une accro du shopping… Mais dès qu’elle pose le pied à New York, tout part en vrille. Sa patronne ? Une hystérique ultra-exigeante. Ses clients ? Des types lubriques aux égos surdimensionnés. Ses collègues ? Des assoiffés de pouvoir prêts à tout. Heureusement que dans cet enfer, Catherine peut compter sur Rikash, son assistant indien qui la sort des situations les plus délicates. Et puis il y a ce riche homme d’affaires pour qui elle a le béguin : avec lui, c’est spas, limousines, haute couture et soirées chics ! Mais si cette histoire, comme tout dans cette ville, n’était que de la poudre aux yeux ?

LogoCity

 

Mon avis :

Quand Catherine Lambert avocate, débarque fraîchement à New-York, elle est excitée comme une puce... elle pense plan carrière, virées shopping, petites sorties entre amis. Elle est loin de se douter que ses rêves ne se réalisent pas comme elle le souhaite, et que la réalité vienne écorner ses beaux projets.

Overbookée, elle n'a plus une minute à elle et subit les pressions professionnelles sans sourciller. Côté sentimental, vie privée et vie personnelle sont intimement liés et c'est un peu la panique à bord. On aime le caractère joyeux et animée de cette comédie moderne et chic. Les personnages sont détonants, redoutables, séduisants.

On passe un agréable moment entre coups bas, péripéties et cavalcades. On parle d'ambition, de stratégie et de réalisation de soi-même. L'écriture est drôle, enthousiaste et rythmée. On aime les malentendus, les coups de gueules et les retournements de situations.

Ce roman déborde de petits secrets et de grandes surprises. On se laisse convaincre par le jeu des combats juridiques, la paperasse et les faux semblants. Au programme, rigueur, paillettes pour ce récit au ton léger et plein d'humour. Le romantisme n'est bien sûr pas en reste et on ne va pas s'en plaindre...

Alors, toujours pas tenté ?

 

A propos de l'auteur :

Isabelle Laflèche

 

Lafleche-Isabelle

 

Isabelle Laflèche a travaillé pendant dix ans comme avocate à Montréal, Toronto et New York. Ce premier roman, inspiré par son expérience américaine, a connu un formidable succès outre-Atlantique.