17 août 2012

"Les mères en pelote" de Pamela Redmond Satran

meres

"Les mères en pelote" de Pamela Redmond Satran

Synopsis :

Quatre copines new-yorkaises qui se retrouvent au restaurant pour papoter, ça vous rappelle quelque chose ? Deirdre, Lisa, Anne et Juliette sont casées depuis longtemps, mais être mère de famille n'a jamais empêché de se passionner pour les hommes, les fringues et les ragots. Que serait la vie sans ces petits plaisirs ? Cette fois pourtant, l'ambiance autour du rituel dîner se teinte d'une nostalgie douce-amère. A trente-cinq ans, on peut s'enorgueillir du chemin parcouru, mais on a aussi conscience que certaines occasions ne se présenteront pas deux fois. A moins de donner un sérieux coup de pouce au destin... De cette idée réjouissante naît un défi. - Chacune de nous va se lancer dans un projet fou. Interdiction de se défiler, et rendez-vous dans un mois !

Mon avis :

Le soleil étant toujours au rendez vous, je continue de piocher dans ma PAL chick-lit. Vous savez, je ne vous refais pas l'article : de la détente sur un transat et on se croirait en vacances...

L'histoire nous embarque dans la vie de quatre copines du côté de New York. Elles se sont connues dans les rues de leur voisinage, en poussant leurs bébés respectifs, dans leurs poussettes... Et depuis, elles aiment se retrouver entre filles pour papoter. Jusqu'au jour où, toutes plus ou moins moroses sur leur vie de "desperate housewife", elles se lancent au défi de faire quelque chose dont elles ont vraiment envie.

C'est fou, comme un simple pari entre copines, va avoir comme répercussions dans leur vie. C'est surtout l'instropection dont elles vont faire preuve, qui m'a intriguée. J'ai beaucoup aimée leur amitié, les liens qu'elles ont tissés, malgré des caractères et des personnalités bien différentes. C'était bien agréable, de suivre les aventures de ces femmes actuelles, cumulant travail et vie de famille du mieux qu'elles peuvent ( jusqu'à s'en oublier elles mêmes). J'ai beaucoup appréciée la façon dont l'auteur a su aborder ce sujet avec  beaucoup de justesse. Ces femmes ne sont pas creuses et insipides, comme on peut parfois les croiser au détour de romans chick-lit. Ce qu'elles vivent, fait partie de la vie et de ses bouleversements. Je les ai admirées, pour leur courage dont elles ont toutes fait preuve et leur amitié inébranlable, m'a fait chaud au coeur.

Ce n'est pas un roman, où l'on se tord de rire, mais les émotions qu'ils nous procurent, valent bien qu'on s'y intéresse. L'écrure est fluide et sympathique, ça se lit vraiment tout seul. J'ai eu le sentiment après cette lecture, de faire partie du cercle d'amies des filles. Je me suis beaucoup attachée à elles, c'est vraiment sur une note de mélancolie que je les quitte. J'espère vraiment que tout va bien se passer pour elles, dans leur nouvelle vie et je ne peux m'empêcher de me faire un peu de soucis pour Lisa. J'ai vraiment passé un bon moment, ce livre est une belle aventure avec des héroïnes "madames tout le monde" qui prennent leur vie à bras le corps. C'est une belle leçon de vie en tout cas avec ce livre et du pep's en plus. J'aime !

Posté par SoKitty à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 juillet 2012

"Danse macabre" de Stephen King

danse

"Danse macabre" de Stephen King

Synopsis :

Ce recueil de nouvelles regorge d'inventions et de violence. Le fantastique et l'horreur surgissent au détour des réalités les plus familières. Ainsi...
Quand un tueur à gages rentre de voyage, mission accomplie, et qu'il découvre des soldats de plomb, il a envie de sourire, non ? Il aurait tort...
Quand des camions mènent un train d'enfer sur le parking de votre motel et vous assiègent, n'y a-t-il pas de quoi devenir fou ? Surtout quand on s'apperçoit qu'il s'agit de camions sans chauffeur...

Mon avis :

Je ne lis pas souvent  de nouvelles et donc, je ne pourrais pas vous en dire grand chose, sinon que c'est un genre qui change. J'ai lu ces histoires, quand j'avais quelques minutes à tuer, intercalées entre mes lectures en cours. Étant donné, la brièveté du récit, on ne s'éternise pas dans les descriptions.

C'est du Stephen King : certaines scènes sont grotesques, morbides, angoissantes et j'en passe... L'auteur déborde d'imagination, certaines histoires auraient pu sortir, à mon avis, de peur ou de l'imaginaire d'un enfant. J'ai passé de très bons moments de détente, suivant l'intérêt, que j'ai eue pour ces histoires. Beaucoup de scènes sont à tirer par les cheveux, mais dans l'ensemble c'était une lecture intéressante et haut combien divertissante.

Je conseille ce livre, pour ceux qui auraient un peu peur de débuter avec du Stephen King. Cela donne déjà, une petite idée de l'univers de l'auteur, sans trop basculer dans l'angoisse dont il est un véritable maître en la matière.

Posté par SoKitty à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 février 2012

"Misery" de Stephen King

Misery

"Misery" de Stephen King

Synopsis :

Misery Chastain est morte. Paul Sheldon l'a tuée avec plaisir. Tout cela est bien normal, puisque Misery Chastain est sa créature, le personnage principal de ses romans. Elle lui a rapporté beaucoup d'argent, mais l'a aussi éttouffé : sa mort l'a enfin libéré. Maintenant, il peut écrire un nouveau livre.
Un accident de voiture le laisse paralysé aux mains d'Annie Wilkes, l'infirmière qui le soigne chez elle. Une infirmière parfaite qui adore ses livres mais ne lui pardonne pas d'avoir fait mourir Misery Chastain. Alors, cloué dans sa chaise roulante, Paul Sheldon fait revivre Misery. Il n'a pas le choix...

Mon avis :

Il y a longtemps que je voulais lire un Stephen king : j'ai toujours beaucoup aimé les adaptions cinématographiques mais allez savoir pourquoi, les livres de cet auteur m'ont toujours intimidée. Avec Misery, j'ai vaincu cette appréhension et j'en suis heureuse.

L'intrigue m'a tout de suite attirée. Un romancier aux prises d'une admiratrice de l'une de ces héroines qui l'oblige à réecrire son roman tel qu'elle le voudrait, ne pouvait que me parler. Paul Sheldon, victime d'un accident de voiture se réveille dans une ferme au beau milieu du Colorado et il va vite se rendre compte que chez son hôte, il y a quelque chose qui cloche. Une personne normalement constituée aurait appelée les secours ; pourquoi et comment a t'elle autant de médicaments à disposition, que lui veut elle ? Qu'est ce qu'elle a à cacher ?

Outre ses absences, il va découvrir à ses dépens que cette psychotique ne doit pas être contrariée, sous peine de punitions (qui peuvent  aller de la privation, vexation humiliation et même jusqu'à la mutilation). Cette femme est folle et dangereuse, Paul en a la preuve et pour sortir de ses griffes : il faudra être fort psychologiquement, physiquement et rentrer dans son esprit retors pour gagner du temps et la déjouer.

Le livre va crescendo dans l'angoisse, le huis clos renforce la tension qui devient de plus en plus oppressante. J'ai beaucoup aimé la psychologie des personnages et Paul Sheldon m'a impressionnée par ses capacités de résistance. Malgré une situation des plus critiques, il se bat corps et âme pour s'en sortir ! Il m'a fait pensé à Tom Hanks dans Seul au monde, se motivant par des dialogues intérieurs qui vont beaucoup l'aider à tenir... Son roman auquel il se consacre avec discipline comme il ne l'a jamais fait auparavant, se décrivant lui même comme une Shérazade des temps modernes, pour maintenir journée après journée son existence.

Quand à Annie, que dire de cette paranoïaque, psychotique et criminelle de surcroît ? C'est une femme qui n' a plus de connections avec le monde réel, elle est grotesque ! Elle aurait pu me faire pitié, si j'avais pensé qu'elle méritait de vivre, mais elle m'a plutôt fait l'effet d'être une aberration de la nature, dont il faut à tout prix se débarrasser...

Ahlala l'écriture de Stephen King est tout simplement géniale, elle fait ressortir toute la noirceur humaine, d'une façon insidieuse et anodine. j'ai été happée par le roman et j'avoue avoir sursautée plus d'une fois. En tout cas, je suis sûre d'une chose, je n'aurai plus peur d'ouvrir un de ces romans mais je pourrais bien encore en frémir...

Posté par SoKitty à 15:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 janvier 2012

"Merry Gentry : L'éclat envoûtant de la lune" Tome 3 de Laurell K. Hamilton

m3Attention, lecture réservée aux adultes

 "Merry Gentry : L'éclat envoûtant de la lune" Tome 3 de Laurell K. Hamilton

Synopsis :

Je suis Merry Gentry, détective à Los Angeles et Princesse Fey, héritière du trône Unseelie. J'ai réveillé une incroyable magie qui a sommeillé pendant des milliers d'années.
Du coup; ma tante, la Reine de l'Air et des Ténèbres, n'est plus distraite par ses passe-temps sadiques. Son obsession, c'est moi. Super !
Et, puisque je ne suis toujours pas enceinte malgré toute ma bonne volonté, elle se met à jouer les marieuses ! Mais ce n'est plus ma seule préoccupation : mes pouvoirs deviennent incontrôlables. Sans le vouloir, j'ai invoqué un Calice très ancien... De quoi d'autre suis-je capable ?

 

Jailu

Mon avis :

A la fin du tome 2, Merry tue l'innomable qui causait des massacres parmi les humains. Elle a à présent le pouvoir de chair et de sang ; sa garde retrouve elle aussi des pouvoirs oubliés jadis. Alors que Merry fait un rêve prémonitoire, un calice apparaît.

Dans ce tome, Merry noue encore des alliances, elle retourne dans l'univers de la faerie : elle échappe à des attentats, se bat en duel, déjoue des pièges. C'est un tome riche en action, Merry devra puiser sa force au plus profond d'elle-même, pour surmonter toutes ces péripéties.

Merry n'est toujours pas enceinte, malgré une vie sexuelle bien remplie. En retournant à la cour la pression est si forte, qu'elle compte maintenant ses amants au nombre de seize ! Dans ce tome, on retrouve une reine machiavélique, sanguinaire, qui fait froid dans le dos.

J'ai aimé ce roman, Merry prend de plus en plus conscience de la difficulté du rôle de reine. Ses gardes restent présents comme des anges gardiens mais c'est à elle, et à elle seule qu'il incombe de se battre : pour se faire respecter, imposer son autorité et asseoir sa crédibilité au sein de son royaume.

J'ai passé encore un bon moment de lecture ; le roman prend en puissance, pour mon plus grand plaisir. cela laisse présager encore de bonnes surprises pour la suite.