13 juillet 2017

"Elixir de nouvelles Steampunk" de Delphine Schmitz aux Éditions Séma

elixir-de-nouvelles-steampunk

 

 

"Elixir de nouvelles Steampunk" de Delphine Schmitz aux Éditions Séma

Delphine Shmitz :  un  voyage extraordinaire

 

elixir-de-nouvelles-steampunk

Élixir de nouvelles steampunk - par Delphine Schmitz - Sema diffusion

Élixir vous ouvre les portes d’un passé futuriste qui n’a jamais existé.

À moins que...


http://www.sema-diffusion.com

 

Mon avis :

L'auteur nous donne à travers ce recueil de nouvelles, un extrait pur et prononcé de l'univers Steampunk.


Une atmosphère séduisante, rayonnante du début du siècle dans laquelle on rêve, on s'évapore. Il y a quelque chose d'attractif dans la liberté de l'imaginaire et sa puissance créative. Les inventions sont reines, faites de rouages mécaniques aussi surprenants qu'impressionnants.

On aime les décors, les costumes, les personnalités originales et bien trempées. Il y a du mystère, du suspens, du grand spectacle. On se laisse guider dans cette aventure étrange et fascinante, entre rêve et réalité, le passé et le modernisme fantasmé.

L'écriture est appliquée, belle, idéale dans ce contexte de l'imaginaire. On a plaisir à se laisser distraire avec bonheur et en toute légèreté.

Pour les amateurs du genre, de technologies, de fiction, de romanesque et pour les autres.

Embarquez-vous, c'est par ici !

Citation :

L'armature de l'Ulysse est faite d'Oxalte, un matériau aux propriétés exceptionnelles dont le cousin du capitaine, le professeur Pendule, possède la seule carrière au monde. C'est ce qui explique l'étonnante couleur de ses parois, qui oscille entre le bronze et l'ocre.

 

Bandeau - elixir-de-nouvelles-steampunk


26 janvier 2015

"Victorian fantasy : Dentelle et nécromancie" Tome 1 de Georgia Caldera

gerogi10

"Victorian fantasy : Dentelle et nécromancie" Tome 1 de Georgia Caldera

Synopsis :

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.

Jailu

Mon avis :

Georgia  Caldera n'aura pas finie de m'étonner, j'ai été ravie de la retrouver ici dans un nouveau registre fantastique après ma lecture de "Les larmes rouges". J'étais curieuse de voir dans quoi elle allait nous emmener avec des thèmes comme la sorcellerie ou le steampunk, mettant ainsi la barre très haut. Georgia marque agréablement les esprits avec des intrigues étoffées, un style soutenu, voire précieux pour lequel on goûte et on apprécie chaque mot avec  langueur et délice. Pour autant , j'ai été étonnée de voir les pages de ce petit pavé défiler trop vite.

On ne s'y trompe pas, les descriptions somptueuses nous transportent dans un lieu, une époque : une intrigue créée de toute pièce et qui lui va comme un gant. Aucun doute, cette femme a le sens du romanesque, et elle n'a pas son pareil pour nous embarquer et nous faire sortir de notre quotidien. L'héroïne Andraste recluse par sa famille pour des soucis de santé va vivre des aventures qui vont nous passionner et nous faire vibrer. Imprudente, entêtée, ingénue, elle va rencontrer Thadeus, avec qui ce sera l'explosion des sens dés le début.

Mais pas que cela bien entendu, j'ai adoré leurs rapports tortueux, électriques qui alternent avec des moments beaucoup plus tendres. Je me suis attachée à ces personnages originaux et au caractère affirmé et si singulier. L'univers steampunk et fantastique se complètent de façon très naturelle. L'époque victorienne ici revisitée est tout simplement addictive.

Au niveau de l'intrigue "politique", on dénombre une multitude de secrets de famille qui sont dévoilés au fil du récit. Le danger est présent partout et Andraste est extrêmement convoitée... L'action vient en bout de roman, tout s'enchaîne et l'auteur nous laisse sur une fin ouverte dont elle a le secret. Conquise, je ne peux que vous recommander d'ors et déjà ce premier tome, et quand à moi je me languis de voir ce que l'auteur nous réserve par la suite !

 

18 août 2013

"Le protectorat de l'ombrelle : Sans Ame" Tome 1 de Gail Carriger

SANS_AME

"Le protectorat de l'ombrelle : Sans Ame" Tome 1 de Gail Carriger

Synopsis :

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté ! 
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. 
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

orbit

Mon avis :

Quand je me suis lancée dans cette lecture pour le challenge steampunk, j'étais sûre et certaine que j'allais adorer et passer un bon moment. J'avais très hâte de découvrir cette illustre Alexia Tarabotti qui avait tant fait parler d'elle dans la blogo.

Quelle n'a pas été ma déconvenue avec ce livre, je n'ai pas accroché tout d'abord avec le style de l'auteur que j'ai trouvé lourd et alambiqué. Quand à l'histoire en elle même, elle n'apporte rien de neuf sous le soleil je dirais : les personnages côtoyés sont des loups garous, des vampires et l'héroine une sans âme. Il ne se passe pas grand chose dans cet opus, l'action est quasi inexistante pour ne se réveiller qu'à la fin du livre.

Évidement, j'ai été sensible à la personnalité d'Alexia et à sa relation avec Lord Maccon, somme tout amusante. De même que le tout l'intérêt du roman repose sur l'ambiance rétro steampunk. Mais pour moi, cela n'a pas été suffisant pour apprécier cette lecture. Je suis déçue et je ne sais même pas si je  laisserai une chance à la série avec le tome 2...

26 mai 2013

"New Victoria : Rébellion" Tome 2 de Lia Habel

Victoria

"New Victoria : Rébellion" Tome 2 de Lia Habel

Synopsis :

Bram Griswold, zombie de son état, n?a rien d?un monstre, contrairement à ce que certains Néo-Victoriens voudraient faire croire à propos des morts-vivants. Il l?a prouvé à plusieurs reprises, notamment en sauvant la jeune et charmante Nora des griffes de redoutables terroristes? et il filerait avec elle le parfait amour si seulement les règles de savoir-vivre étaient un peu moins strictes !
Mais, alors que les tensions entre vivants et zombies semblaient enfin s?apaiser, Bram s?aperçoit que le virus du Lazare a muté et que des zombies incontrôlables et sanguinaires arpentent les rues, provoquant des vagues de panique.
Hasard ou complot ? Et si l?Apocalypse ne faisait que commencer ?

Mon avis :

Tout d'abord, un grand merci à Livraddict et aux éditions Castelmore qui m'ont permis de poursuivre la série avec ce partenariat. Je tiens à souligner cette fois-ci encore, le travail fait autour du livre : la couverture et la quatrième sont sublimes et ce jusque dans les détails. Non, vraiment l'objet-livre en lui-même est remarquable et un réel atout pour le roman.

J'avoue avoir eu quelques appréhensions à me plonger dans dans ce tome deux, étant donné que la lecture du premier tome remontait à bientôt une année déjà. Et bien, j'avais tort, c'est sans mal que je me suis remise dans cette histoire d'amour et de zombies. J'ai aimé retrouver tous les personnages que j'avais laissés et ici il y en a encore bien d'autres à découvrir. Cette fois-ci, c'est Pamela qui est victime d'un traumatisme et j'ai retrouvé une Nora qui se joue des conventions et fait tout pour venir en aide. Elle a besoin de se sentir utile dans un climat de méfiance et de haine.

La menace est présente avec un virus résistant bien sûr et l'on va suivre le raisonnement et la stratégie du point de vue de chaque clan. Ne vous attendez pas donc, à trop d'action sur le terrain avant la dernière partie du livre. On ne fait pas dans le gore ici, même si on rencontre parfois l'abominable. Il y a de l'inhumanité dans le récit et vous serez étonnés de voir jusqu'où elle peut mener. Heureusement, que des personnages comme Laura sont là pour illuminer le récit et elle m'a fait chaud au coeur. Je me suis beaucoup attachée à elle et à son histoire et j'espère que pour elle, les choses vont vraiment changer...

En ce qui concerne la romance, elle est mise entre parenthèses même si l'on sent bien que les sentiments de Nora et de Bram sont réels et bien présents. Mais ces deux-là, nous réservent quand même une bien belle surprise, je ne vous en dirai pas plus. Romantisme, quand tu nous tiens !

J'ai aimé retrouver cet univers et la plume imaginative de cette jeune auteure, mais je déplore que le livre ait souffert de quelques longueurs. Il aurait sans doute gagné à être plus court. Cela reste cependant une bonne lecture, puisque les personnages m'ont embarqué dans leurs angoisses et leur rêve pour un monde meilleur !

SteamPunk

Posté par SoKitty à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 mai 2013

"Léviathan" de Scott Westerfeld

leviathan

"Léviathan" de Scott Westerfeld

Synopsis :

1914. A l'aube de la Première Guerre mondiale. D'un côté, les darwinistes (Anglais, Français), adeptes du tout biologique et rois de la manipulation génétique. De l'autre, la civilisation ultra-mécanique, les clankers (Allemands, Autrichiens.) La guerre éclate avec l'assassinat de l'Archiduc François-Ferdinand. Alek, son fils, menacé lui-aussi de mort, prend la fuite sur un robot de combat bipède bardé de mitrailleuses. Il réussit à rejoindre la Suisse et se cache dans un vieux château en ruines. Pendant ce temps, la jeune Ecossaise Deryn Sharp, orpheline, s'habille en garçon et se fait engager dans l'Air Service (forces aériennes britanniques.) Après un premier vol d'essai mouvementé aux commandes d'une méduse volante, elle rejoint l'équipage du Léviathan, sorte de baleine géante gonflée à l'hydrogène. A son bord, un chargement biologique, classé secret défense. Ils volent vers Constantinople, mais les Allemands les attaquent et le Léviathan s'écrase dans les Alpes. C'est là que Deryn, toujours déguisée en homme, fait la rencontre explosive d'Alek...

Mon avis :

J'ai choisi ce livre dans le cadre de mon challenge steampunk. Tout de suite, ce que 'on peut remarquer, c'est le travail fait sur la couverture. Effet de relief, métallisé ; c'est un petit bijou qui illustre magnifiquement bien le côté steampunk du livre.

Le roman est scindé en deux parties : la première fonctionne avec alternance de points de vue des deux personnages principaux. D'un côté Alek, fils de l'archiduc et de l'autre Deryn qui se fait passer pour un garçon pour rentrer dans l'Air Service. L'histoire se déroule avec le déclenchement de la première guerre mondiale. Ainsi l'auteur part d'une réalité historique pour créer son propre récit.

On baigne dans un univers scindé en deux et bien particulier : deux camps s'opposent. Les darwinistes qui partent du règne animalier et les Clankers qui prônent le tout "machines". J'ai beaucoup appréciée l'objet livre et le choix des illustrations qui collaient parfaitement avec ma lecture. Cela m'a fait un petit peu penser à l'imaginaire de Jules Verne. Pour les personnages, j'ai plus accroché au genre féminin dans cette histoire, avec Deryn bien sûr mais aussi le Dr Barlow qui m'a enchantée.

Je ne vous en dirai pas plus mais ces deux mondes vont se rencontrer dès la deuxième partie du livre et côté divergence de point de vue, cela promet d'être intéressant ! Qui sait ? Un livre fort plaisant, le monde créé par l'auteur est divertissant et bien imaginé. Un bon moment de lecture pour moi, à découvrir pour les amateurs du genre steampunk, en tout cas !

Steampunk

Steampunk1

Posté par SoKitty à 13:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2013

Challenge Steampunk Marathon

Je ne pouvais décidément pas passer à côté de ce challenge organisé par Nessa. Je suis très attirée déjà par la mode vestimentaire steampunk et j'ai découvert il y a déjà quelques temps avec "New Victoria" de Lia Habel, ce genre littéraire. Je poursuis donc cette aventure avec vous, avec SVP, une bonne tasse de thé !

Marathon Steampunk

Posté par SoKitty à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2013

"Steampunk Chronicles : L'étrange secret de Finley Jayne" de Kady Cross

Steam

"Steampunk Chronicles : L'étrange secret de Finley Jayne" de Kady Cross

Synopsis :

Finley Jayne voudrait bien n'être qu'une jeune fille comme les autres. Mais, depuis quelque temps, elle sent se développer en elle une part sombre qui lui donne d'étonnants pouvoirs. Des pouvoirs qu'elle va bientôt mettre à l'épreuve d'une terrifiante machination...

Mon avis :

Ce livre est une petite nouvelle, un préquel qui fait introduction à un premier livre que j'ai choisie de lire en lecture commune, organisée par Nessa sur Livraddict.

On fait la connaissance du personnage de Finley Jane qui travaille comme gouvernante ou dame de compagnie. J'ai aimée cet univers Steampunk que j'affectionne beaucoup, l'époque victorienne me séduit toujours autant. L'intrigue qui est développée ici, n'a pas grand intérêt au niveau du suspens, car on voit le dénouement arriver à des kilomètres. Mais elle nous en apprend plus sur la personnalité de Finley : elle est incroyablement forte, indépendante et possède de remarquables qualités d'analyse et d'adaptation. J'ai aimé son audace, c'est un personnage original et altruiste, elle reste encore bien mystérieuse à mes yeux. J'ai hâte de poursuivre l'aventure avec le premier tome de la saga, et je crois que c'était un peu le but quand même !