12 janvier 2015

"Level 26 : Dark Revelations" Tome 3 d'Anthony E.Zuiker

 

Level26t3_couv_bd

"Level 26 : Dark Revelations" Tome 3 d'Anthony E.Zuiker

Synopsis :

Le jour, Steve Dark élève seul sa fille de cinq ans.
La nuit, il fait ce pour quoi il est né : attraper les monstres. Le tueur, surnommé Labyrinthe, veut changer le monde : abattre les compagnies pétrolières, en finir avec les juges corrompus, les requins de la finance, les journalistes hypocrites... Mais il veut aussi qu’on parle de lui. Tous les moyens sont bons pour véhiculer son message, surtout les plus violents : à l’occasion de chaque attentat, il envoie une devinette et une montre décomptant les minutes avant l’action, et poste bien entendu les vidéos des victimes sur Internet.
Très vite, il est félicité, admiré, adulé presque. Steve Dark saura-t-il arrêter la contagion ? Contrôle. Domination. C’est comme cela qu’il veut sauver le monde. Un meurtre après l’autre. Entrerez-vous dans le labyrinthe ?

Jailu

Mon avis :

Ce tome signe la fin de cette trilogie. Pour ma part, j'ai aimé suivre les aventures de Steeve Dark, chasseur de criminels de haut niveau. Son histoire, sa façon d'aborder la psychologie meurtrière ont su tout au long de ces trois tomes capter tout mon intérêt.

Reconnu par ses pairs, Steeve fait l'objet ici de toutes les convoitises. Nouvelle recrue au sein de l'alliance globale, il est sur les traces du "labyrinthe", un homme qui joue au chat et à la souris avec les autorités et qui également, par des actions musclées et punitives dénonce tout un pan de la société. J'ai été fascinée par l'intelligence et le génie du "labyrinthe", bien-sûr je ne cautionne pas son comportement mais c'est un "méchant" qui aurait presque su s'attirer ma sympathie. J'ai apprécié le jeu de piste haletant,et l'auteur a su nous rafraîchir la mémoire à bon escient et de façon habile.

On reste sur le qui vive en permanence jusqu'au face à face final qui nous apporte son lot de révélations. J'ai adhéré complètement à ce déroulement des événements. Une suite et fin logique, il me semble donc pour notre cher Dark, dont je suis finalement pas peu fière !


31 août 2014

"Level 26 : Dark prophecy" Tome 2 d'Anthony E. Zuiker

Level26T2

"Level 26 : Dark prophecy" Tome 2 d'Anthony E. Zuiker

Résumé :

Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

Jailu

Mon avis :

Quand on a le vécu de Steeve Dark à qui on a pris ce qu'il avait de meilleur, et qu'on est incroyablement doué pour la chasse aux tueurs ; est il possible de se ranger définitivement ? Steeve Dark enseigne aujourd'hui sur les bancs de la faculté et s'apprête à récupérer sa fille, pour autant il voue toujours une obsession sans limites aux criminels...

Une affaire de meurtres sous la forme d'un jeu de tarot, et c'est reparti pour que Steeve reprenne du service. Il agit dans l'ombre avec la collaboration d'une femme surprenante et attirante. L'intrigue est palpitante et tout le monde se méfie de tout le monde. Bien sûr, j'ai trouvé ce tome un peu différent, mais Steeve est un personnage tout à fait fascinant, capable de remonter une piste comme personne. Les évènements se précipitent à la fin pour offrir beaucoup d'actions et un dénouement dont Steeve a le secret.

Le crime et les hommes qui commettent ces crimes font assurément partie de la vie de Steeve; reste à l'intégrer et à composer avec. C'est tout le bonheur qu'on lui souhaite, en tout cas !

12 août 2012

"Level 26" de Anthony E. Zuiker

L26

"Level 26" de Anthony E. Zuiker

Synopsis :

Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité.
Un tueur échappe à cette classification.
Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26.
Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes.
Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

 

Mon avis :

Je crois que c'est MarionJB qui m'avait intriguée, avec ce livre. Je suis une amatrice de thriller et la psychologie des serial killers est une facette que j'affectionne tout particulièrement. J'ai sauté sur l'occasion, quand j'ai trouvé ce livre dans une braderie. L'auteur n'est autre, que le scénariste de la série Les experts qu'on ne présente plus. Le livre a ceci de particulier, qu'il est interactif avec ses codes qu'on peut visualiser sur un site dédié  à cet effet. Je ne vous en dirais pas plus sur ce que ça a apporté au livre, n'ayant pas eu accès au site. Mais bon cela n'a en tout cas pas dérangée ma lecture.

L'histoire est celle d'un dangereux psychopathe qui commet ses crimes, au nez et à la barbe des policiers. Il a sévit sur plusieurs continents et un seul homme à ce jour, l'a approché de plus près :  il s'agit de Steve Dark, un flic de 36 ans, malheureusement il a décroché depuis que Sqweegel a massacré sa famille d'adoption. On va tout faire pour le persuader de reprendre du service, car les crimes continuent plus nombreux et plus violent surtout.

Sqweegel a une personnalité très intéressante, c'est un névrosé psychotique, pour qui le sadisme ne connaît pas de limite. Pour le traquer, il faut se mettre dans sa peau, penser comme lui. C'est un personnage habile qui se glisse partout, avec autant de facilité que dans son costume en latex, dans lequel il perpétue ses crimes. Sa cruauté, sa logique démentielle m'ont fait baigner tout le long du livre, dans une atmosphère pesante. Un élément original et qui donne beaucoup d'intérêt à l'intrigue ; c'est le jeu du chat et de la souris entre Dark et Sqweegel. Cela donne un rythme palpitant, les pages défilent rapidement, le choix des chapitres courts est sans doute, bien senti.

J'ai été vraiment éprouvée par le sort de Dark. Est-ce que la vie d'un flic, ne le contraint forcément pas à la solitude et au célibat ? A cause de son travail, il met la vie des siens en danger. C'est horrible, mais inéluctable. Ce qui se passe dans ce roman, est tragique, noir et m'a serré la gorge. S'il vous reste un peu d'espoir à la fin, ce n'est que de courte durée, pour vous laisser encore avec des questionnements et une angoisse persistante.

J'ai beaucoup aimé ce livre : c'est un thriller très psychologique et c'est ce qui m'a vraiment plu. Le suspens est haletant, la perversité du psychopathe est oppressante. Si vous voulez rester bien éveillé au fond de votre lit, et sentir monter la pression : n'hésitez pas, ce livre est fait pour vous !

Posté par SoKitty à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,