20 avril 2018

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

amours-biodégradables

 

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

Gilles Peyroux : Amour toujours...

 

 

Amours biodégradables

Mark fantasme la fille idéale. Max fuit toutes relations sentimentales. Emmanuel peine à oublier son grand amour. Quant à Loïc, il découvre à peine les sensations que provoquent les premiers émois. De son côté, Lise veut seulement être aimée, être heureuse.
Qu’ils recherchent la personne idéale ou pensent ne pas être faits pour les histoires d’amour, qu’ils n’arrivent pas à se remettre d’une récente rupture ou se déclarer à la personne aimée, les personnages de ce recueil vont se croiser, s’aimer, se manquer.

Amours biodégradables, ou dix nouvelles sur de jeunes adultes un peu paumés dans le grand chaos des sentiments...

 

Mon Avis

C'est un récit passionné sur les rencontres illusoires, qui lassent, qui passent.

Les personnages se croisent avec leur complexité, leur singularité, leurs difficultés. Explorant les possibilités qu'ils ont autour d'eux, en les jaugeant, les provoquant et jouissant de leurs effets...

L'écriture est évasive, fugace, elle nous laisse que peu de prise avec ces personnages évanescents. Des épisodes courts qui sont aussi intenses, qu'éphémères et s'enfuient très vite de notre mémoire. Certains attendent tout de l'amour, d'autres le toisent, jouent avec lui ou le torpille encore, et s'en étourdissent jusqu'à plus soif. Désir, trouble, sentiments se mêlent à la vie et à la vision de chacun, à sa personnalité propre.

Un récit virevoltant, sensuellement décousu qui va aussi vite qu'une étoile filante...

 

Citation

"Christelle ou Elodie ou Marie machin chose, qu'est-ce que ça change ? Rien. J'ai baisé, on n'est même pas heureux, on se demande pourquoi, on n'attend pas de réponse, et on fait comme si ce n'était pas grave."

 

Bandeau - amours-biodégradables

Posté par SophieSonge à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


16 mars 2015

"Là où j'irai" de Gayle Forman

 

la ou jirai

"Là où j'irai" de Gayle Forman

4ème de Couverture :

Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, resurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : Doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour ? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées ? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau ?

logo_pocket

Mon avis :

Ce roman est la suite de "Si je reste" qui m'avait émue il y a quelques temps, et si ne suis pas réfractaire aux fins ouvertes, je n'en avais pas moins envie de découvrir comment Mia allait s'en sortir... Mais je dois bien l'avouer, pas une seconde, je n'ai pensé à la douleur de son petit ami. Je l'avais occulté et pourtant il avait bien toute son importance dans le réveil de Mia.

Il avait su trouver les mots et se mettre de côté, mais à quel prix ? C'est ce que nous allons voir ici, puisque c'est son point de vue qui est développé, l'histoire commence donc trois ans après l'accident. Ils ont continué leur chemin chacun de leur côté avec pour principale activité la musique. Mais pendant que l'un se reconstruit, l'autre se joue la comédie et les paradis artificiels ne suffiront pas à l'étourdir. Leurs retrouvailles seront à la hauteur de leur histoire et de leurs meurtrissures. Ils n'ont rien oublié, ils vont alors se raconter pour se retrouver. Ils ont mûri, souffert et la musique est restée le lien invisible, purificateur que l'on ne pourra jamais leur enlever...

Un livre touchant, l'auteur a su encore une fois, au delà des mots me faire ressentir des émotions profondes. J'ai été impressionnée par le courage d'Adam et quand à Mia, on pourrait bien évidemment lui reprocher sa lâcheté ou bien même un quelconque égoïsme. Mais c'est tout à son honneur de se reconstruire seule et finalement je ne pense pas qu'il y ait eu meilleur choix possible. Une duologie pour les amoureux de romances qui serrent la gorge. En revanche, je n'ai jamais compris le parallèle qui était fait avec "Twilight" en entête de couverture. Si vous y voyez une quelconque ressemblance, merci d'éclairer ma lanterne, parce que franchement je ne vois pas ???

10 février 2015

"Parce que je t'aime" de Guillaume Musso

ParceAimeMusso

"Parce que je t'aime" de Guillaume Musso

Synopsis :

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer…
Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme.
À la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

LogoXOEditions

Mon avis :

Je ne suis pas une inconditionnelle de l'auteur mais il m'arrive comme tout le monde d'ouvrir un de ses romans. Et pourquoi pas me direz vous ? Parce que finalement un peu de romance, du suspens et beaucoup d'originalité : ce n'est quand même pas pour me déplaire.

Musso ici m'a bien fait gratter le cuir chevelu, je dois dire... Une histoire de disparition, avec toutes les conséquences désastreuses que cela peut impliquer sur l'individu et le couple. Des rencontres avec des personnages meurtris, j'ai été bouleversée de connaître leur vécu. Je me suis beaucoup demandée pourquoi leurs chemins s'étaient croisés et quels étaient leurs interactions.

Jamais je n'aurais imaginé un tel dénouement, tout s'éclaire et devient limpide à l'issue du roman. C'est décidément bien vu, et je n'en dis pas plus, à vous maintenant d'être étonné !

Posté par SoKitty à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 février 2015

"Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré" de Paulo Coelho

BordRivière

"Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré" de Paulo Coelho

Synopsis :

Une histoire d'amour renferme tous les secrets du monde. Pilar et son compagnon se sont connus dans l'enfance, éloignés au cours de leur adolescence, et voici qu'ils se retrouvent onze ans plus tard. Elle, une femme à qui la vie a appris à être forte et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion une solution à ses conflits intérieurs. Tous deux sont unis par le désir de changer et de poursuivre leurs rêves. Pour y parvenir, il leur faudra surmonter bien des obstacles : la peur de se donner, le sentiment de la faute, les préjugés. Pilar et son compagnon décident alors de se rendre dans un petit village des Pyrénées, pour découvrir leur propre vérité. S'il relate avec poésie, et des dialogues très modernes, une rencontre amoureuse. Paulo Coelho nous plonge aussi dans les mystères de la divinité. Car, rappelle-t-il, "l'expérience spirituelle est avant tout une expérience pratique d'amour". Un livre émouvant, limpide, qui délivre des messages de vie.

Jailu

Mon avis :

Le temps d'un après midi, je me suis penchée sur ce livre et j'ai voyagé puis médité. De Paulo Coelho, j'avais lu "L'achimiste" et c'est le genre de livre qui vous conduit vers un cheminement intérieur, en silence avec soi même. On aime, ou on aime pas, mais j'aime m'offrir ce genre de parenthèse... Je l'ai lu d'une traite, et j'ai été portée par la spiritualité et l'amour qui constituent les piliers de ce roman.

Une vision religieuse proche de ses origines celtes est abordée, et cela me semble être assez rare pour le souligner. Ce roman n'a pas la prétention de détenir ou dénoncer la Vérité, mais plutôt de nous plonger en nous même et de nous faire réfléchir. Cela peut remuer bien des émotions, et cela peut s'avérer parfois bien salutaire. Il fait partie de ces livres que l'on peut lire et relire, et y retrouver quelque chose de différent, tant il est vivant et intemporel.

Si vous aimez Jostein Gaarder, je vous recommande de lire et de découvrir cet auteur. Vous ne devriez pas êtres déçu. Un voyage universel qui devrait en émerveiller plus d'un. En revanche les cartésiens devraient s'abstenir, vous n'aimeriez probablement pas rester avec des questions sans réponses...