05 janvier 2015

"Réminiscence : Pré-sentiment" Tome 1 d'Eloïse Clunet

Pré-sentiment-800

"Réminiscence : Pré-sentiment" Tome 1 d'Eloïse Clunet

Synopsis :

Cassandre possède des dons lui permettant d’entrevoir l’avenir, qui ont fait d’elle une jeune fille à part. L’arrivée de Lucas, un jeune homme d’abord vu en rêve avec un inconnu devant une colonnade céleste, va bouleverser sa vie. Il entreprend de la séduire et l’aide à développer ses dons, malgré des drames qui s’enchaînent autour d’elle. Elle découvre qu’elle fait partie d’un groupe d’individus doués de pouvoirs psychiques où elle n’a malheureusement pas que des amis. Il y aura Aaron, le protecteur, et une très puissante et énigmatique rivale.

logo-artalys-moy

Mon avis :

Derrière les facilités que cache ce roman, j'ai je dois dire réussie à y trouver mon compte. Avec une écriture franche et directe, l'auteur réussit tout de suite à nous faire rentrer dans l'histoire.

Cassandre, 20 ans a depuis quelques années des dons qui ne lui ont pas permis de se faire que des amis. Ne sachant pas trop comment appréhender et gérer cette faculté un peu hors norme de visionnaire, elle deviendra un peu par la force des choses un peu solitaire. Jusqu'au jour où elle fera la rencontre à travers ses rêves, et par la suite en réel, de deux beaux jeunes hommes pour le moins irrésistibles... De quoi vous faire tourner la tête ; l'auteur nous régale avec ces deux beaux mâles avec qui les scènes érotiques ont tout pour nous émoustiller. Beaucoup de mystères avec ce récit, même si les informations sont distillés au fur et à mesure pour nous permettre de nous mettre sur la voie. Cassandre, Hélène : ces prénoms ne vous disent pas quelque chose ? On "pré- sent" que les personnages ont un lien entre eux, et on meurt d'envie de démêler leur histoire et d'en savoir plus.

Entre péripéties et dangers, la fin arrive malheureusement trop vite nous laissant sur un cliffhanger aussi douloureux que frustrant. Pari réussi, puisque je veux connaître la suite à présent.

Je remercie les Editions Artalys pour ce Service de Presse.


02 novembre 2014

"Eleanor & Park" de Rainbow Rowell

 

Eleanor et Park

"Eleanor & Park" de Rainbow Rowell

Synopsis :

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

pocket-jeunesse-logo1

Mon avis :

"Eleanor et Park", c'est l'histoire de la rencontre de deux jeunes gens qui tous les jours font le trajet côte à côte dans le bus. Elle, Eleanor ne passe pas inaperçue, elle est ronde, rousse et s'habille comme l'as de pique. Nouvelle, elle devient vite la "risée" de son établissement scolaire, essuyant les remarques et les vacheries de ses camarades. Lui, Park est d'origine Coréenne plutôt à la mode et qui ne cherche pas à faire de vagues.

Leur histoire est celle de l'apprivoisement. A travers leurs présences discrètes, c'est la musique et les comics qui vont les rapprocher. Ils vont passer de plus en plus de temps ensemble, jusqu'au jour où ils ne voudront plus se quitter. Derrière cette amitié amoureuse belle, simple et sincère se cache des différences sociales mais aussi des drames familiaux. Le foyer de Park va devenir alors un refuge pour Eleanor, et sa famille un moyen de s'épanouir.

Le roman est émouvant, grave. Le style est direct. Vous serez surpris par des personnages riches et atypiques. Un récit fort et pas si anodin qui donne juste envie de chérir ce que l'on a là, tout de suite. Bonne découverte !

24 octobre 2014

"Les larmes rouges : Déliquescence" Tome 2 de Georgia Caldera

LesLarmesRougesT2

"Les larmes rouges : Déliquescence" Tome 2 de Georgia Caldera

Résumé :

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n’est pas ce qui la pousse à rester auprès de Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent bien que l’ombre du passé plane sur leur relation…
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions…

Jailu

Mon avis :

Je me languissais de me replonger dans les aventures de Cornélia et d'Henri après ma rencontre avec Georgia Caldera. J'ai luttée et attendue d'avoir quelques jours de repos pour m'y consacrer. Et non, je ne le regrette pas, vraiment. Si j'avais un peu peur de ne pas m'y retrouver dans les premières pages, mes doutes se sont rapidement estompés. J'ai vite retrouver mes marques et l'ambiance qui m'avait tant charmé dès le premier tome.

A présent, Henri a dévoilé un pan de sa vie à Cornélia ; elle va devoir s'en remettre à lui afin de se protéger d'Avoriel. Faire confiance ne veut pas dire ne pas se poser de questions. Et ce ne sont pas les visions qui l'assaillent à propos d'un mystérieux et troublant jeune homme qui vont endormir sa curiosité, bien au contraire. Le retour et l'immersion à Reddening House a dépassé toutes mes espérances, lugubre, cruel, aussi irrésistible que décadent. C'est autant une école, qu'un terrain de jeux pour Cornélia qui fait ses armes ici. Sa relation avec Henri reste aussi passionnée que pimentée. Henri a toujours ce côté sombre et secret qui attire autant qu'il agace. Cornélia quand à elle, a l'impulsivité de sa jeunesse qui la met en danger.

Des cris, des larmes, des portes claquées mais aussi effusions et réchauffement des sens. Ce roman est un pur régal. L'écriture est juste divine, je vous dis, et malgré les 764 pages, on en voudrait malgré tout encore un peu plus. Et ce n'est malheureeusement pas cette fin sadique et suspendue qui va me contredire...

31 août 2014

"Level 26 : Dark prophecy" Tome 2 d'Anthony E. Zuiker

Level26T2

"Level 26 : Dark prophecy" Tome 2 d'Anthony E. Zuiker

Résumé :

Steve Dark devrait être au fond du gouffre : la femme qu’il aimait est morte par sa faute, massacrée par le même psychopathe qui a tué ses parents adoptifs.

Mais Dark n’est pas un homme ordinaire. C’est un chasseur, capable de se glisser dans la peau des tueurs les plus aguerris et d’infiltrer leurs pensées meurtrières pour mieux les traquer. Loin de baisser les bras, il se sent désormais investi d’une mission qui n’est pas limitée par les règles de la police et qu’il ne soumet à aucune autorité, qu’elle soit gouvernementale ou morale. Une mission qui, il l’espère, lui permettra enfin de restaurer la justice.

Jailu

Mon avis :

Quand on a le vécu de Steeve Dark à qui on a pris ce qu'il avait de meilleur, et qu'on est incroyablement doué pour la chasse aux tueurs ; est il possible de se ranger définitivement ? Steeve Dark enseigne aujourd'hui sur les bancs de la faculté et s'apprête à récupérer sa fille, pour autant il voue toujours une obsession sans limites aux criminels...

Une affaire de meurtres sous la forme d'un jeu de tarot, et c'est reparti pour que Steeve reprenne du service. Il agit dans l'ombre avec la collaboration d'une femme surprenante et attirante. L'intrigue est palpitante et tout le monde se méfie de tout le monde. Bien sûr, j'ai trouvé ce tome un peu différent, mais Steeve est un personnage tout à fait fascinant, capable de remonter une piste comme personne. Les évènements se précipitent à la fin pour offrir beaucoup d'actions et un dénouement dont Steeve a le secret.

Le crime et les hommes qui commettent ces crimes font assurément partie de la vie de Steeve; reste à l'intégrer et à composer avec. C'est tout le bonheur qu'on lui souhaite, en tout cas !

20 août 2014

"Riley Jenson : Désir mortel" Tome 7 de Keri Arthur

Riley Jenson tome 7

"Riley Jenson : Désir mortel" Tome 7 de Keri Arthur

Résumé :

Riley, gardienne de choc et de charme, se retrouve de nouveau confrontée à une vague de meurtres monstrueux. Lorsqu'à cela s'ajoute la réapparition de l'arrogant Kye, un chasseur de prime sexy à se damner, Riley se retrouve partagée entre son amour pour Quinn, le vampire, et son désir pour Kye, le loup. Mais céder à ses pulsions pourrait s'avérer mortel car sa traque dans le monde surnaturel va l'amener à affronter ce qui se cache dans les ténèbres, là où même les monstres craignent de se rendre.

Milady

Mon avis :

Cette série me surprend de plus en plus et dans le bon sens, je dois dire. Je comprends fort bien que le début de la série en ait rebuté plus d'un. Toutefois, sachez que passé le cap des moeurs débridées de notre chère Riley, la série prend un peu de relief avec de vraies histoires de coeur par la suite.

Riley est ici sur une enquête épineuse qui prend des vampires et des jeunes filles comme malheureuses victimes. Attention les yeux, c'est sanglant voir même écoeurant. Des zombies et des chiens des enfers, on peut dire que ceux qui sont derrière tout ça, n'y vont pas par quatre chemins. Riley paye encore de sa personne dans cet épisode et aura même un peu chaud aux fesses dans tous les sens du terme. Sa rencontre avec un loup va se révéler électrique et bien surprenante. J'aime beaucoup l'évolution de sa relation avec Quinn, il me fait de plus en plus craquer celui là.

J'ai passé un excellent moment et je suis vraiment impatiente de retrouver Riley, Quinn et les autres pour la suite de l'aventure. Pas vous ?

11 janvier 2013

"Dragon rouge" de Thomas Harris

 

drago_rouge

"Dragon rouge" de Thomas Harris

Synopsis :

Une série de meurtres terrifiants de sauvagerie secoue les États-Unis. Tous suivent le même rituel d'horreur, le même scénario, tous sont signés d'un mystérieux Dragon rouge.
Un homme est sur la piste. Il s'appelle Will Graham et a déjà montré par le passé une curieuse aptitude à se mettre dans la peau des psychopathes, à adopter leur point de vue, à deviner leurs pulsions les plus secrètes.
La traque commence. Pour Graham, c'est le début d'une descente aux enfers dans le psychisme d'un inconnu, avec lequel il a décidément trop d'affinités.

Mon avis :

J'aime beaucoup les sujets qui touchent de près ou de loin à la personnalité et au profil d'un sérial killer. J'ai beaucoup aimé "Le silence des agneaux" et je pensais que ce titre serait dans la même veine.

Alors que des meurtres en série font leur apparition, on fait appel à Will Graham, qui a mis la main sur le personnage d"'Hannibal Lecter". Will fonctionne en s'imprégnant des lieux du crime, à la manière un peu d'un médium, je dirais. Mais cette fois-ci, il va demander l'aide d'Hannibal, celui-là, on est bien content de le savoir derrière les barreaux !

A la fois très intelligent, manipulateur : je dois bien vous l'avouer, il me rend non seulement mal à l'aise, mais aussi me fait froid dans le dos. Cette fois-ci, il s'agit d'un autre psychopathe qui est mis en scène. Will va servir d'appât et marcher sur ses traces.

Il y a de très bons éléments pour faire un bon thriller et pourtant, tout au long du livre, j'ai trouvé qu'il y avait quelque chose qui clochait. L'écriture n'est pas réellement prenante et encore moins palpitante, on frôle même parfois l'ennui. Je n'ai pas réussi à m'accrocher au personnage de Will. J'ai aimé le passage sur l'enfance de "la mâchoire" qui accordait à mon sens beaucoup de crédit à l'histoire.

Ce livre ne m'a pas convaincue. Je ne saurais dire exactement pourquoi cela n'a pas marché, mais c'est une immense déception pour moi. Dommage !

Posté par SoKitty à 15:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 novembre 2012

"Défendre Jacob" de William Landay

Jacob

"Défendre Jacob" de William Landay

Synopsis :

Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c?est la foudre qui s?abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d?un camarade de classe. Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en ?uvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s?accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu?il connaît si mal. Dans ce roman psychologique au suspense à couper le souffle, William Landay dresse le portrait d?une famille en crise confrontée aux démons de la culpabilité, de la trahison et de l?abîme qui peut s?ouvrir sous nos pieds en un instant.

Mon avis :

Je remercie tout d'abord Livraddict et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. J'ai été tout de suite attirée par le sujet du livre et interpellée par le titre. J'ai eu instantanément envie d'en savoir plus sur ce jeune garçon accusé de meurtre et sur son père, qui va voir sa vie professionnelle et personnelle totalement chamboulée.

Le livre est divisé en quatre parties dont je n'ai pas vraiment saisie l'intérêt. Nous avons tout au long du livre Andrew Barber, le père de l'accusé comme narrateur. Alors qu'un meurtre est commis dans la petite ville où il vit et qu'il est procureur, il va commencer à faire son travail comme il l'a toujours fait depuis quelques années. Mais à partir du moment où son fils va être inquiété, les choses vont se compliquer pour lui. C'est un livre qui décrit assez bien les rouages du système judiciaire, un milieu impitoyable et codifié. Les avocats impressionnent tour à tour par leur plaidoirie et on ne sait plus à la fin quoi en penser. Qu'il doit être difficile d'être juré et surtout quelle responsabilité !

J'ai été happée par le roman, les éléments que l'auteur nous dévoile, peu à peu. J'ai été émue par ce père démuni qui se sent responsable et veut protéger son fils envers et contre tous. J'ai eu de la peine pour cette mère très éprouvée par le poids d'un secret familial et ses doutes face à un fils qui lui échappe. Jacob est un ado solitaire et secret, je ne suis pas arrivée à le cerner tout au long du livre et je dois dire que cela m'a rendue mal à l'aise.

Ce livre garde le suspens jusqu'au bout, Jacob est-il coupable ou non du meurtre dont on l'accuse ? C'est bien sûr ce qui nous tient tout au long du récit mais pas uniquement. Ce livre aborde la famille, la réputation, la conscience et la responsabilité avec beaucoup de justesse. Il pose habilement des questions sur la place de l'acquis et de l'inné...

J'ai apprécié ce livre par sa dimension purement psychologique, il m'a préoccupée et m'a bouleversée. Le sujet est poignant et très bien amené, l'auteur a su totalement m'embarquer dans son histoire. Je reste sous le choc, au fond à la fin du livre : ce n'est plus si important que ça que Jacob soit coupable ou non.

Ce qui vous attend par la suite, vous laissera sans voix, bien plus encore !

Posté par SoKitty à 14:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 janvier 2012

"La confrérie de la dague noire : L'amant ténébreux" Tome 1 de J.R. Ward

LCDLDN_Tome1

Attention, lecture réservée aux adultes

"La confrérie de la dague noire : L'amant ténébreux" Tome 1 de J.R. Ward

Synopsis :

Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable... L'un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

Mon avis :

Depuis le temps, que j'entendais parler en bien de la confrérie de la dague noire ; j'ai profité d'une lecture commune pour découvrir à mon tour, le premier tome et je ne le regrette vraiment pas. C'est une lecture prenante, je dirai même addictive !

On entre , tout de suite dans le vif du sujet : lors d'une conversation dans un bar, Audazs demande à kolher de veiller sur sa fille, lors de sa transition ( période pendant laquelle à l'âge de 25 ans, on devient vampire ). On ne peut pas dire que celui-ci soit enthousiaste à cette idée ; mais à la mort d'Audazs, par honneur il va s'acquiter de sa tâche bien plus qu'il ne l'aurait lui même imaginé.

On ne peut que s'attacher à ces vampires qui se nourrissent, non pas de sang humain, mais de leur partenaire, qui mangent et boivent comme nous et sont doués de sentiments.

Les guerriers de la confrérie, c'est de la testostérone sous des habits de cuir, du sang qui bout, de la puissance et de la douceur : un cocktail, qui m'a fait vibrer au fil des pages.

Il y'a en plus de la romance principale entre Beth et Kolher, une intrigue policière , à laquelle nous assistons comme témoins.

Ce premier opus, est un début prometteur et j'ai hâte de faire plus ample connaissance au cours des prochains tomes, de ces guerriers plus irrésistibles les uns que les autres ! Savoir, comment et quel rôle Butch va jouer au sein de la confrérie et suivre l'évolution de Beth qui a trouvé une vraie famille et un sens à sa vie.

Je vous recommande ce livre, qui se lit rapidement. L'écriture est fluide, il n'y a pas de temps mort et les personnages sont captivants. Vous serez sous le charme !

 

Ce livre compte pour mon challenge Romance Paranormal organisé par Nastasia.

71486694_p