16 juillet 2018

"Sous terre, personne ne vous entend crier" de Gilbert Gallerne aux Éditions French Pulp

Personne

 

 

"Sous terre, personne ne vous entend crier" de Gilbert Gallerne aux Éditions French Pulp

Gilbert Gallerne :  Un thriller magistral

 

Sale journée pour le commissaire Jonzac. L’interpellation du Serbe a mal tourné. Un de ses hommes est à l’hôpital entre la vie et la mort. Tension au 36…

On l’appelle pour un meurtre dans les catacombes. La jeune fille à ses pieds est salement mutilée, à moitié dévorée. 

Sa nièce. Pour lui, la descente aux enfers commence…



Mon Avis Pollar

À l'approche de la retraite, rien ne semble épargner le commissaire Jonzac, touché de très près par un assassinat sorti tout droit de l'enfer...


Ce roman nous précipite vers quelque chose de sombre et malsain. D'un côté, un tueur tapi dans l'ombre, qui a pour domaine la vie souterraine. Son histoire est liée à un meurtrier en série dont il vénère la mémoire depuis plus de vingt ans. De l'autre côté, un commissaire en fin de carrière que son passé est sur le point de rattraper.

Entre eux, l'heure des comptes à sonné et la partie de cache-cache ne fait que commencer. D'entrée de jeu, on est sensible à la situation de Jonzac, captif de ses drames personnels, et pourtant toujours fonceur, éternel cavalier solitaire. Il ne lâche rien, même quand il se voit destitué de l'enquête. Son énergie, sa curiosité, son entêtement, le guide vers le tueur et bien d'autres secrets. L'écriture est rythmée, sensible, provocatrice. Elle nous maintient en éveil, nous stimule au fil des pages.

Il y a une froideur, du malsain dans les scènes de crime, quelque chose d'étrange, de surréaliste, monstrueux. Le nœud du drame se situe dans le désir d'expression, de vengeance. Il y a des choses trop intimes, trop marquantes pour qu'elles passent et demeurent une vie sous silence. Jonzac réveille, révèle l'invisible aux yeux de ceux qui ne voient que le perceptible, le joué...

Ce roman tient en haleine, choque, perturbe, surprend et encore vous n'avez pas tout vu !

 

Citation Pollar

"Après cela, si le commissaire Jonzac ne perçoit pas le message et ne décide pas de revenir sur l'enquête, il ne voit pas ce qu'il pourra faire d'autre pour attirer son attention. Mais il a confiance. Les dieux des ténèbres sont avec lui. Jusqu'à présent tout s'est bien passé. Il se joue de la police et de ceux qu'il poursuit. Il est le plus fort. Il est chez lui. Dans son royaume."

 

Bandeau - Personne


12 juin 2018

"Dossier Wasselot" de Marc Welinski aux Éditions French Pulp

Welinski

 

"Dossier Wasselot" de Marc Welinski aux Éditions French Pulp

Dossier Wasselot : Il fallait oser...

 

Le dossier Wasselot - French Pulp éditions


Juliette Delteil, une coach de dirigeants réputée, est contactée par Christophe Beauvais, le PDG du groupe Wasselot, une grande entreprise française du secteur du luxe. Celui-ci voudrait que Juliette coache la directrice financière du groupe, Nadège Daude, aux prises avec une situation professionnelle difficile.

http://frenchpulpeditions.fr

 

Mon Avis Pollar

Juliette Delteil est une des meilleures coachs sur le marché quand on lui propose un contrat avec la directrice financière du groupe Wasselot en passe d'être en difficulté. Juliette met dès lors, les pieds dans un engrenage qu'elle n'est pas prête d'oublier...


C'est un roman glissant, trompeur, dangereux et o combien séducteur qui vous attend ici. On y côtoie des personnages, des situations qui gravitent autour du pouvoir, de la confiance.

Juliette est une femme d'analyse, d'intuition et pour la première fois de sa carrière, son univers va vaciller au point de douter d'elle, de son mari, de sa meilleure amie et à peu près absolument tout...

La mise en place de l'intrigue est extrêmement fine, équilibrée. On rentre dans quelque chose d'insidieux, de pervers, d'énigmatique. Il y a une dynamique de suspens qui capture notre intérêt, dès le début du récit. L'auteur nous dirige vers du secret, du médiatique, c'est excessivement prenant. L'écriture est accrocheuse, redoutable, joueuse. Elle nous entraîne dans un tourbillon sensible et intimidant. Il y a une aura à part, particulière chez Juliette qui est pressenti par un homme influent auquel on ne s'attend pas...

Il y a du piquant, des surprises et beaucoup d'audace dans ce polar qui oscille en permanence entre confusion et dissimulation. Heureusement pour Juliette, on ne la laissera pas seule sur le pont, pour gérer cette situation...

 

Citation Pollar

"Au matin, j'annulai tous mes rendez-vous. Rien n'est plus terrible que ce sentiment de ne plus savoir où on en est, de vivre dans un monde sans logique, où plus rien ne tient. Cette peur de basculer dans la démence..."

A propos de l'auteur Pollar

Marc-Welinski

Marc Welinski a passé 25 ans comme dirigeant dans l’univers de la grande entreprise qu’il connaît parfaitement. Dans Dossier Wasselot, son 7ème roman, on retrouve son écriture simple et rapide qui entremêle intimement l’humour et le suspense.

Bandeau - Welinski

 

31 mai 2018

"Un Havre de paix" de Stanislas Petrosky aux Éditions French Pulp

HAVRE_de paix

 

"Un Havre de paix" de Stanislas Petrosky aux Éditions French Pulp

Stanislas Petrosky : Un retour remarqué

 

Un Havre de Paix - French Pulp éditions

Quand l‘Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s’empêcher de mettre son nez partout, de remuer la fange à ses risques et périls. Surtout si le taulard décédé est un flic infiltré, un policier incarcéré pour faire tomber un monstre… Qui a tué William Petit, comment, alors qu’il était seul dans sa cellule, et pourquoi ? Entre une affaire de corruption dans la prison et un caïd qui tente de se faire passer pour une oie blanche, c’est une nouvelle aventure plus que mouvementée pour l’Embaumeur qui a mis le doigt dans un drôle d’engrenage.

 

Mon Avis Sang

C'est au Havre que l'on retrouve notre cher embaumeur... C'est du côté du pénitencier qu'il officie cette fois-ci. Et quand les corps s'expriment, Mandoline sait lui que ça va saigner...


L'auteur nous offre une belle balade en région normande et plus particulièrement dans la ville du Havre, qu'il nous fait sillonner à travers son récit.

C'est un plaisir de retrouver Luc Mandoline dans une aventure musclée et border-line. Quand il tombe sur un meurtre maquillé en suicide et qu'il gratte un peu, il sait très vite que "la merde", devra tôt ou tard remonter à la surface. On aime son humour, son franc-parler, ses méthodes franches et arrêtés, sa façon à lui d'aller droit à l'essentiel.

L'écriture exprime une gouaille joueuse et acérée, les personnages exercent leur pouvoir truculent. Il est question de violence, de pédophilie, de trafic, de corruption. L'enquête est sensible, il y a de l'énergie, du drame, des cascades, de la testostérone.

Un roman périlleux et de haute voltige que l'on suit tambour battant. Putain, Mandoline, tu nous avais manqué !


Citation Sang

"Il faut commencer doucement, et augmenter le taux d'emmerdements de la smala, si dès le départ nous tapons trop fort, cela sera moins percutant. Je suis persuadé que de faire monter le taux d'adrénaline tout doucement de ses ennemis est un bon moyen de les amener à faire des conneries et à être ainsi plus vulnérables."

 

Bandeau - HAVRE_de paix