07 août 2012

"Succubus Dreams" Tome 3 de Richelle Mead

s3

"Succubus Dreams" Tome 3 de Richelle Mead

Synopsis :

Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen !

Déjà, pas de sexe entre eux: Georgina étant un succube, elle ‘ pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile: Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s’en prend à elle durant son sommeil.

Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil !

Mon avis :

J'avais très envie de reprendre les aventures de ma succube préférée, où je l'avais laissée la dernière fois. Je me suis attachée à Georgina lors des deux derniers tomes. C'est une femme qui paye cher ses erreurs du passé, et c'est toujours le même plaisir, de la retrouver. Georgina est toujours amoureuse de Seth, son écrivain. Ils vivent toujours une relation platonique, mais néanmoins passionnée. Ils restent tous deux discrets et ne dévoilent pas leur relation au grand jour. On ne peut pas dire que cela soit simple entre eux. Seth est très pris par son roman et Georgina continue sa chasse à l'homme, pour survivre. Tout cela ne serait pas si compliqué, mais à cela s'ajoute des rêves qui affaiblissent considérablement Georgina ; sans compter la présence de Niphon, un démon qui en veut terriblement à celle-ci. Il lui demande de chaperonner une nouvelle succube et croyez-moi, Georgina aura beaucoup de mal à l'initier !

Dans ce tome, on rencontre quelques nouveaux personnages: une succube qui est tout à l'opposé de notre héroïne (empotée, bimbo et même un brin nunuche ! ). Georgina est vraiment l'archétype de la bonne copine dans ce tome. Elle est patiente, disponible tant avec Tawny, qu'avec Maddie, à qui, elle a redonnée confiance. ( Euh, peut-être trop ? Mais vous verrez cela par vous même ! ). Ses relations avec les hommes sont toujours sans équivoque, basées sur le sexe. Ce qui donne lieu à des scènes olé, olé. Mais c'est toujours elle qui mène la danse. J'aime beaucoup, ce qui se dégage de son personnage, elle est mystérieuse, émouvante et attirante à la fois. Il y a un personnage par contre, que je n'ai pas du tout aimé, c'est Dante. je l'ai trouvée terriblement grossier. Je me demande bien comment Georgina a pu faire pour le supporter.

Quand il s'agit d'amour, tout se révèle plus compliqué. Entre Yasmine et Vincent ; Georgina et Seth, il y a de l'attirance, des sentiments bien-sûr... Mais comment faire durer une relation impossible ? Il est certain que ce tome n'est pas très riche en actions, mais l'auteur a su jouer sur un autre tableau, celui de nos émotions. Je ne m'attendais pas du tout à passer presque du rire, aux larmes dans cet épisode. Il y a des scènes cocasses, drôles mais aussi du poignant, du saisissant... J'ai passé un très bon moment de lecture, qui a mon goût, est passé trop vite. J'ai vraiment été émue et surtout, je ne m'attendais pas à une telle fin. Je suis bouleversée, Richelle Mead a réussie à me divertir, à me transporter. Et franchement, avec cette fin, je vais ronger mon frein avant de connaître la suite !

Posté par SoKitty à 20:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 août 2012

"Vous avez dit célibataire ?" de Wendy Markham

Celibataire

"Vous avez dit célibataire ?" de Wendy Markham

Synposis :

Célibataire, moi ? Jamais de la vie ! Depuis deux ans, je suis la petite amie de Will Mc Craw, un comédien en passe de devenir un grand acteur... Bien sûr, il tarde un peu à me passer la bague au doigt, mais c'est imminent ! J'en suis sûre, moi, au contraire de mes amies, qui me répètent sans arrêt que je fais des films, et que Will ne se s'engagera jamais.
Mais je vais leur prouver qu'elles ont tort ! Et pour ça, je vais sortir le grand jeu : séances abdo-fessiers trois fois par semaine dans une salle surchauffée, régime forcé de yaourts 0% sans saveur... et un petit tour dans les magasins, histoire de renouveler ma garde-robe.
Avec un plan pareil, Will ne me résistera plus... Enfin, j'espère...

Mon avis :

Avec ma Pal chick-lit que je me suis constituée ces dernières semaines, je ne sais décidément  que choisir. Les couvertures sont toutes plus attrayantes les unes que les autres. C'est sur une couverture rouge cette fois ci, que je jette mon dévolue. Vive la couleur, ça sent la détente et c'est sans complexe que je vais buller dans mon transat. Ha... Ca sent les vacances, tout ça !

C'est l'histoire, d'une fille ordinaire qui après une relation de trois ans avec son petit ami Will, rêve de vie commune, de mariage et de bébé. Will est comédien, égoïste, il ne s'investit pas dans sa relation avec Tracey. C'est bien connu, l'amour rend aveugle : elle est persuadée, que c'est ses quelques kilos en trop qui font la différence. Elle est prête à changer pour conquérir son homme, alors qu'elle devrait déjà vivre pour elle même.

L'héroine m'a fait de la peine, je l'avoue. Je l'ai trouvée têtue et terriblement pathétique. Pourtant elle a tout pour plaire : des amis drôles et présents, une famille traditionnelle attachante, un flirt qui pourrait se révéler être, une véritable histoire. Alors pourquoi jouer les victimes ? Franchement, elle est capable de surmonter bien plus de choses, qu'elle ne peut l'imaginer. J'ai beaucoup aimé cette facette dans le livre, la voir s'épanouir et se libérer. C'est une nouvelle Tracey qui s'ignore, et quand  à la fin, je l'ai encore vue ramper devant Will... Ouh, cela m'a énervée ! Que se passera t-il ? Comment évoluera leur relation ? Je vous laisse le découvrir par vous même.

J'ai passé un agréable moment avec ce livre. Tracey est très attachante dans le sens où, elle ressemble à beaucoup d'entre nous. Une lecture rapide et efficace où l'humour côtoie la mélancolie ; croyez-moi, cela fait du bien !

Posté par SoKitty à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 août 2012

"La nuit du solstice" de L.J. Smith

la-nuit-du-solstice1

"La nuit du solstice" de L.J. Smith

Synopsis :

La maison sur la colline est un lieu étrange. Irrésistiblement attirée par le mystère qui s’en dégage, Claudia implore sa grande sœur, Alys, ainsi que ses amis, les jumeaux Charles et Janie, de l’y accompagner. Là-bas, grâce à une formule obscure qui leur permet de traverser les miroirs, ils sont transportés dans un autre univers, le FéérieFéerie, où la magie règne. Un monde où la sorcière Morgana, gardienne des portes, a disparu.
Or le solstice d’hiver approche, seul moment d’ouverture du dernier passage.
Et maintenant que les portes ne sont plus gardées, le terrible mage noir Cadal prévoit de l’utiliser pour envahir et asservir les humains. Pour l’en empêcher, Claudia, Alys, Charles et Janie vont devoir libérer Morgana, retenue prisonnière par un sombre enchantement. Mais comment retrouver la sorcière protectrice dans ce monde aussi étranger qu’imprévisible ?

Trouver le passage ou se perdre à jamais…

Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict et les éditions Michel Lafon qui m'ont permis de découvrir ce livre avec ce partenariat. C'était ma première lecture de cet auteur, que je connaissais pour avoir écrit Journal d'un vampire. Tout d'abord, c'est la couverture qui m'a attirée l'oeil, elle est sublime ! Et d'après ma lecture, je présume qu'elle représente la demi soeur de Morgana... La quatrième de couverture a éveillée aussi mon intérêt, un univers de féérie, plutôt pas mal, tout ça !

L'histoire est celle d'une petite fille Claudia qui un jour rencontre une renarde, lui demandant de l'aide à elle et à sa fratrie. L'enjeu et les risques sont réels et il en va de la survie du monde des mortels. Morgana habite un manoir et joue le rôle de gardienne des portes donnant sur le monde de la féerie. Elle a disparue et il faut à tout prix la retrouver. Dès lors, les enfants vont vivre une sacrée aventure et cela va les rapprocher. Ils vont découvrir que les passages d'un monde à l'autre se font par des miroirs. Cela n'a rien de très original, mais j'ai aimé cette idée. Bon après, ce qui m'a in peu gênée et ou j'ai eu du mal à accrocher, c'est avec les actions abracadabrantes et les déductions pro Sherlock Holmes, auxquelles je n'ai pas du tout adhéré. L'univers crée par l'auteur est sympathique, mais reste simpliste et manichéen. L'écriture ne m'a pas semblé encore trop jeunesse et nous offre quelques belles descriptions poétiques.

J'ai beaucoup appréciée le choix de l'éditeur, pour la réunion des deux tomes. La deuxième partie se comporte un peu comme la première, à ceci près, que les enfants maîtrisent mieux la magie. Cette fois ci l'auteur revisite le mythe d'Arhur, ce qui donne un petit plus à l'intrigue. Le personnage auquel je me  suis le plus attachée, est certainement Claudia, pour sa sensibilité. J'ai beaucoup aimé le don, dont elle a héritée, celui de comprendre le langage animal. Alys, m'a émue : sa qualité d'ainée, lui fait prendre des décisions pour les autres. Elle culpabilise et a peur de mal faire et j'ai été sensible à son côté responsable et réfléchie.

Je ne sais pas trop bien à quoi je m'attendais en ouvrant ce livre, mais l'auteur a très bien su retranscrire l'aventure vécue par des enfants. C'est très réaliste de ce côté la. C'est un roman qui se laisse lire, mais rien de très transcendant. Il m'a paru pas abouti, brouillon et ça part un peu dans tous les sens. Je n'ai pas été totalement convaincue et je pense qu'il correspond plus à un public jeune. J'ai été sensible à cette parenthèse de rêve et de fantastique, mais cela ne restera sans doute pas, une lecture inoubliable.

Posté par SoKitty à 07:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juillet 2012

"La confrérie de la dague noire : L'amant délivré" Tome 5 de JR Ward

tome5

"La confrérie de la dague noire : L'amant délivré" Tome 5 de JR Ward

Synopsis :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs.
Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine…

Mon avis :

Je ne présente plus cette saga, qui est pour moi une valeur sûre pour passer un bon moment. Tome après tome, l'auteur m'enchante par ses valeureux guerriers, les uns plus séduisants que les autres. Comment ne pas succomber à cette force qu'ils dégagent, leurs histoires et leurs valeurs de coeur ? En tout cas moi, je n'y reste pas insensible !

Dans ce tome, JR Ward s'est concentrée cette fois ci sur Viszs, qui multiplie les conquêtes, ses relations avec les femmes sont empreintes de violence... Mais depuis quelques temps, il rêve d'Amour. Et évidemment l'Amour sera bien au rendez vous, encore dans cet épisode ! J'ai eu un peu plus de mal à rentrer dans cet univers, pour la première fois mais après la scène de l'enlèvement, j'étais complètement rentrée dans le récit. L'amitié amoureuse qu'entretient Viszs avec Butch et les révélations qu'il va lui faire, ont été intimes et touchantes. J'ai beaucoup apprécié également, le secret que lui révèle la vierge scribe et les responsabilités, le rôle qu'elle lui réserve concernant leur lignée... Son amour pour une humaine va se révéler bien sûr compliqué, mais au combien terriblement passionnée ! Il a choisi une femme intelligente, forte et de caractère. La transition de John tant attendue va se révéler fort intéressante et nous prédit de bons moments. J'espère qu'il prendra confiance en lui. Il a tout pour devenir un guerrier hors pair ( dans la même veine que son père ) et ses qualités de coeur et sa sensibilité exceptionnelle, me touchent.

Les guerriers se serrent les coudes. Ils vivent ensemble et comme dans toute famille, il y a des heurts, des mots mais l'union, la cohésion restent bien présentes. Par contre, j'ai été étonnée de la clémence de la vierge scribe, elle m'a parue bien fade, par rapport aux tomes précédents. Fuhrie a su trouver sa place et c'est tout à son honneur . Je l'ai trouvé terriblement gentleman avec Cormia. J'ai aimé l'intrigue principale bien sûr mais j'ai trouvé que l'auteur n'oubliait pas tous les personnages, qui font le succès de la série. La fin réserve encore quelque chose d'innatendue et d'interessant qu'il fallait oser quand même !

J'aime décidément beaucoup ce que JR Ward nous raconte, son imagination et les émotions qu'elle nous transmet. C'est toujours un régal, une saga chouchou qu'on aime avoir tout près de soi, sur sa table de chevet. Rien à dire, j'adhère tout simplement !

Merci à pimousse4783 qui a organisée cette lecture commune.

Ce livre compte pour mon challenge Romance Paranormale organisé par Nastasia.

Para

Autres Participants et leurs avis:

Pimousse4783
tweety805
TheChouille
Tigrouloup
Mamanmic
Samlor
melcouette

Posté par SoKitty à 10:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 juillet 2012

"Les rivières pourpres" de Jean-Christophe Grangé

rivieres-pourpres

"Les rivières pourpres" de Jean-Christophe Grangé

Synopsis :

Un cadavre, horriblement mutilé, suspendu entre ciel et terre dans les montagnes de la région grenobloise. Une tombe, celle d'un petit garçon, mystérieusement « visitée » pendant la nuit, cependant que les dossiers le concernant disparaissaient de son école. Deux énigmes, que vont s'attacher à résoudre deux flics hors normes : Pierre Niémans, policier génial, dont les méthodes peu orthodoxes ont compromis la carrière. Et Karim Abdouf, l'ancien délinquant devenu flic, dont la couleur de peau et les dreadlocks suscitent plutôt la défiance dans le trou de province où on l'a nommé... Les deux affaires vont se rejoindre, et les deux hommes se reconnaître. Ensemble, ils vont remonter vers le terrifiant secret des rivières pourpres. Un secret qui ne nous sera livré qu'aux dernières pages de ce thriller exceptionnel, dû à l'auteur du Vol des cigognes et récemment porté à l'écran par Mathieu Kassovitz.

Mon avis :

C'est mon deuxième roman de l'auteur et rappelez vous, si vous me suivez, j'avais eu un coup de coeur pour ma découverte avec cet auteur. Les rivières pourpres est un titre que je connaissais, peut-être du fait de son adaptation cinématographique. L'histoire se déroule dans la région grenobloise, tout débute lorsque le corps d'un bibliothécaire de la région est retrouvé suspendu au dessus du vide... Au même moment, une tombe est visitée dans une région calme ou est affecté un jeune policier d'origine nord africaine. Sans le savoir ces deux flics vont se retrouver sur ces affaires qui ont en réalité, une même origine.

Pierre Niémans et Karim Abdouf sont des flics qui n'hésitent pas à faire des entorses au règlement et à user de violence pour mener à bien leur enquête. Tous deux sont de belles caricatures du polar d'aujourd'hui. Leur personnalité, leur vécu m'ont permis de m'attacher à leurs personnages. J'ai beaucoup aimé l'histoire qui s'articule autour de ces deux figures complémentaires. Les personnages féminins dans le livre, cachent bien des secrets, laissant des zones d'ombres à dissiper. Le suspens est bien gardé jusqu'au bout et même lorsque j'ai découvert la clef du mystère à quelques pages de la fin, j'ai encore été saisie par les dernières révélations.

Le roman est un univers sombre, un jeu de piste palpitant, une course contre la montre. C'est terriblement haletant et c'est aussi une histoire de vengeance, orchestrant des meurtres chirurgicaux savamment calculés. Ce livre  nous fait plonger dans des eaux troubles et tous ceux qui vont se mêler à cette affaire, vont mettre leur vie en danger. J'ai totalement accroché à ce livre, il ne me reste plus qu'à présent, à me visionner le film !

Posté par SoKitty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juillet 2012

"Ma rivale et moi" de Kelly Harte

 

Rivale

"Ma rivale et moi" de Kelly Harte

4ème de Couverture :

Moi, c’est Jo, la petite amie de Dan, un mec craquant, fan de musique, beaucoup moins ours que la moyenne… Bref, l’homme idéal. D’où une question cruciale : pourquoi l’ai-je quitté ? Sûrement l’effet d’une crise passagère, une sorte de test typiquement féminin, pour mesurer son amour pour moi. Je sais, c’est stupide : je l’ai largué juste pour qu’il me courre après !
Le hic, c’est qu’il ne l’a pas fait…
Et dès que je suis partie, la voisine d’en face s’est soudain mise en devoir de le consoler ! Cette peste, je la connais : elle ferait n’importe quoi pour me le piquer !
Donc, pour l’empêcher de nuire, une seule solution : détourner l’attention de Dan grâce à un autre moi, irrésistible et super-intelligent ! J’ai donc créé SarahDaly, mon double électronique, la femme virtuelle qui va tout faire pour séduire Dan…
Reste à espérer qu’il ne va pas tomber amoureux… de ma riv@le!

Mon avis :

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai très envie de chick-lit en ce moment et si vous avez suivi mes derniers posts, j'ai maintenant un large choix dans ma PAL. Mon choix, s'est porté sur ce titre, comment ne pas être attirée par cette couverture jaune citron, une vrai promesse de soleil et de bonne humeur ? J'ai été aussi très attirée par un récit qui se déroule via messagerie internet, décidément une histoire, bien dans l'air du temps !

Jo est l'héroïne du roman et tout ne débute pas bien pour elle... Elle est sur le point de perdre son boulot et a quitté son petit ami, il y a quelques temps, sur un coup de tête. Il y a d'abord urgence, en ce qui concerne les finances. Payer ses derniers goûts démesurés, risque de se révéler compliqué. En plus, il faut bien se l'avouer, elle est toujours amoureuse de son ex ! Ha quand la nostalgie vous tient... Elle va avoir l'idée de commencer une correspondance internet avec lui, et croyez moi cela rique d'être amusant !

Il y a beaucoup d'humour dans ce livre : je me suis rapidement  attachée à cette héroïne bien sympathique, ses petits défauts font tout son charme. En revanche, j'ai trouvé sa mère exécrable, je comprends oh combien lui ressembler serait pour elle, un affront. J'ai aimé que la fin ne soit pas présentée seulement comme un happy end, mais plutôt comme un nouveau départ. Jo a mûrie et tire des leçons de ses erreurs passées.

C'est une bonne lecture dans l'ensemble et qui remplit bien  son rôle de détente. Pas de prise de tête avec ce livre, ça se lit vraiment tout seul, avec un maître mot, pour le plaisir !

Posté par SoKitty à 21:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2012

"Les âmes brûlées" de Andrew Davidson

ames

"Les âmes brûlées" de Andrew Davidson

Synopsis :

Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d'hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices? Il ne vous resterait qu'à attendre la mort. A moins qu'un ange passe votre porte... C'est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées. L'accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption. Et le début d'une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l'enfer à l'amour.

Mon avis :

Ce livre est arrivé un peu par hasard dans ma PAl et comme à chaque fois que cela arrive, c'est une découverte et cette fois ci, un merveilleux voyage. L'histoire démarre sur l'accident de voiture du narrateur, il en ressortira à jamais marqué, handicapé par de sérieuses brûlures. C'est vrai, il n'était pas un ange, drogué, vivant du milieu de la pornographie... Mais est-ce qu'il avait mérité cela pour autant ?

Tout au long du livre, j'ai été éprouvée pour cet homme qui n'a pas eu un parcours facile. J'ai eu mal pour lui, prisonnier d'un corps qui ne lui obéit plus, qui n'est devenu que souffrance... Ses traitements, sa rééducation sont longs et lui demandent force, courage et abnégation. Cet homme qui était sûr de son physique et qui ne s'en privait pas, va devoir chercher au fond de lui, des qualités plus intérieures. Ses valeurs et ses priorités vont radicalement changer. Bien sûr, cela ne va pas arriver, du jour au lendemain. Cela va même être un long chemin. Au début, il pense au suicide, mais c'est la rencontre d'une femme qui va changer la donne. Cette femme, c'est une originale, une artiste et qu'elle soit schizophrène, n'ébranle pas du tout le héros du livre. Tout ce qui compte, à cet instant pour lui, c'est qu'elle soit là présente et qu'elle le divertisse.

Ce livre est une ode à l'Amour, il transporte à travers le temps, les époques. Marianne Engel m'a bouleversée avec ses récits merveilleux... Ils m'ont beaucoup fait penser, aux contes des mille et une nuits dans leur utilité à écouler le temps et à divertir. Marianne est un personnage trouble et inspirée, sensible, elle est capable de dégager une force irréelle. Tout au long du livre, je me serai interrogée sur cette femme fantasque et hors du commun. L'histoire alterne entre notre époque actuelle et celle du moyen âge à la manière d'un conte et c'est le point original du roman.

J'ai passé un excellent moment avec ce livre, qui vous chamboule le coeur et l'âme à la fois. Il y a de l'Amour, du tragique, des émotions toutes azimuts, les personnages sont forts et poignants. Mais ce qui rajoute à mon avis, son intérêt à ce livre, c'est le côté mystique qui s'en dégage. Une fois le livre fermé, je reste émue et boulversée : c'est un de ces livres qui marque  et qu'on ne peut pas oublier !

Posté par SoKitty à 13:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juillet 2012

"Danse macabre" de Stephen King

danse

"Danse macabre" de Stephen King

Synopsis :

Ce recueil de nouvelles regorge d'inventions et de violence. Le fantastique et l'horreur surgissent au détour des réalités les plus familières. Ainsi...
Quand un tueur à gages rentre de voyage, mission accomplie, et qu'il découvre des soldats de plomb, il a envie de sourire, non ? Il aurait tort...
Quand des camions mènent un train d'enfer sur le parking de votre motel et vous assiègent, n'y a-t-il pas de quoi devenir fou ? Surtout quand on s'apperçoit qu'il s'agit de camions sans chauffeur...

Mon avis :

Je ne lis pas souvent  de nouvelles et donc, je ne pourrais pas vous en dire grand chose, sinon que c'est un genre qui change. J'ai lu ces histoires, quand j'avais quelques minutes à tuer, intercalées entre mes lectures en cours. Étant donné, la brièveté du récit, on ne s'éternise pas dans les descriptions.

C'est du Stephen King : certaines scènes sont grotesques, morbides, angoissantes et j'en passe... L'auteur déborde d'imagination, certaines histoires auraient pu sortir, à mon avis, de peur ou de l'imaginaire d'un enfant. J'ai passé de très bons moments de détente, suivant l'intérêt, que j'ai eue pour ces histoires. Beaucoup de scènes sont à tirer par les cheveux, mais dans l'ensemble c'était une lecture intéressante et haut combien divertissante.

Je conseille ce livre, pour ceux qui auraient un peu peur de débuter avec du Stephen King. Cela donne déjà, une petite idée de l'univers de l'auteur, sans trop basculer dans l'angoisse dont il est un véritable maître en la matière.

Posté par SoKitty à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2012

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre noire" Tome 1 de Karen Marie Moning

Les-Chroniques-de-MacKayla-Lane-T1-Fievre-Noire-de-Karen-M

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre noire" Tome 1 de Karen Marie Moning

Synopsis :

"Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des fäes. Pour moi, un bon fäe est un fäe mort. Seulement, les fäes Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.
Au fait, je m'appelle MacKaila Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.
La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos."

Mon avis :

J'ai beaucoup entendu parler de ce livre et ce en bien... Outre qu'il traitait des Faes, que j'avais déjà abordées chez Laurel k. Hamilton, j'étais très impatiente de me faire mon avis sur cette saga. J'ai beaucoup aimé déjà la destination irlandaise, son fog, ses pubs et les descriptions faites de Dublin.

Pour l'intrigue, l'héroine Mackayla Lane voit sa vie basculer quand en Georgie, elle apprend la mort de sa soeur partie faire ses études en Irlande. Elle décide donc de se rendre sur place pour mener son enquête... Elle va découvrir des êtres mystérieux et inquiétants, un monde dont elle ne soupçonnait pas l'existence ! Elle fait la rencontre d'un certain Barons, intriguant et dès plus charismatique. Ensemble ils vont faire équipe dans la recherche d'un livre sacré...

Mackayla Lane est une personne très soucieuse de son apparence, elle va devoir se plier aux caprices de Barrons, qui va la promener de ci de là comme une véritable poule de luxe. La miss aura quand même du répondant : les situations ne manqueront pas d'être cocasses et leurs relations piquantes ! Il y a dans ce livre du mystère, des révélations, de la bagarre et bien sûr un peu d'érotisme. La scène dans le musée avec Vlan était incongrue et à la limite du grotesque, en tout cas elle m'a beaucoup amusée !

Le style d'écriture est très fluide, pour ce qui est de la romance entre Barrons et Mac, cela s'aborde tout doucement. Barrons est un personnage très intéressant et complexe que j'ai envie de découvrir un peu plus dans les prochains tomes. J'ai beaucoup aimé la description de sa boutique et j'aurai plaisir à m'y installer au fond, comme Mac d'ailleurs, dans un bon fauteuil, accompagnée d'un bon livre !

C'est certes un premier tome, ou on installe l'intrigue mais j'ai accrochée rapidement et il laisse encore de belle promesses en perspective. Vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment de lecture. Je me dis que pour aborder le thème des faes, cette saga était non seulement abordable mais surtout toute appropriée, pour débuter.


Lecture Commune Organisée par freelfe de Livraddict.

Posté par SoKitty à 09:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juillet 2012

"Dracula la rédemption" de Kate Cary

Dracula

"Dracula la rédemption" de Kate Cary

Synopsis :

« Quelle vie charmante je mène ici, à Oxford ! L'appel de la chair tiède et soumise est indéniable, tout comme le frisson de la séduction. Mais après avoir été témoin des jouissances éprouvées par les initiés du château Dracula, la vie à l'université va me sembler bien fade. J'ai hâte d'être moi-même initié - de sentir la force primaire qui, paraît-il, somnole dans mon sang. Mon corps et mon âme s'éveilleront alors pour trouver leur plein éclat vampirique et je prendrai, auprès de mon père, ma place parmi les miens. Les descendants de Dracula. » Journal de Quincey Harker Le 31 octobre 1908 Peut-on choisir son destin quand on est le descendant du célèbre Dracula ? Quincey Harker veut le croire, mais s'interroge : sera-t-il capable de renoncer à son monstrueux héritage ou succombera-t-il à ses voluptueuses pulsions de fils de vampire ? Seule Mary Seward, qu'il prétend aimer, pourrait peut-être le sauver. À moins qu'il ne soit déjà trop tard...

Mon avis :

Ce livre, je l'ai trouvé à pas cher... La couverture rouge et or a retenu tout de suite mon attention et puisqu'il s'agit de vampires encore une fois n'est pas coutume, je n'ai pas trop longuement hésitée à me le prendre. Une fois arrivée à la maison, je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un tome 2... Fort heureusement, ma lecture n'en a pas trop été génée pour rentrer et comprendre l'intrigue. L'histoire se déroule pendant la première guerre mondiale et nous retrace les origines du mal pour Quincey Harker, son vécu et ses envies de changer au nom de l'Amour.

J'ai retrouvé dans ce livre, la mythologie vampire originelle, celle de mon enfance. Des vampires amateurs de chair fraîche et innocente, fuyant les rayons du soleil, les crucifix, l'eau bénite et les gousses d'ail et qu'il faut éliminer d'un coup de maillet dans le coeur. C'est un  petit livre sans prétention bien sûr mais qui se laisse lire... Vous me direz, Quelle est son originalité ? Et bien, tout son intérêt réside dans la personnalité de ce fameux Quincey Harker, qui n'a pas pu échapper à son destin et qui le regrette amèrement.

C'est très intéressant de suivre les émotions de Quincey, qui a longtemps été en conflit avec son devoir et ce qu'il aurait lui, voulu faire. J'ai beaucoup aimé la forme épistolaire du roman. Cependant il y a beaucoup de mise en place et tout l'intérêt du livre et l'action, ne se déroulent que dans les cent dernières pages. Le personnage de Mary est doux, courageux et dévoué; c'est une personne marquée par son passé, par la perte de son petit ami et de sa meilleure amie. Elle aura du mal à se laisser séduire par Bathory, mais qui sait... Le véritable Amour pourrait bien frapper à sa porte d'une manière aussi impromptue, qu'innatendue !

Un livre, qui comme on le dit, ne casse pas trois pattes à un canard, mais bien sympathique. Si vous voulez donner votre chance à un vampire repentant et que vous vous sentez une âme d'infirmière : n'hésitez pas, ce livre est pour vous !

 

dracula

Posté par SoKitty à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,