24 avril 2018

"Cinquante et un" de Jean-Louis Dufloux aux Éditions Librinova

Cinquante et un

 

"Cinquante et un" de Jean-Louis Dufloux aux Éditions Librinova

Jean-Louis Dufloux : Un récit digne et intéressant

 

 

Cinquante et un - Jean-Louis Dufloux

Double-Clic, père de famille parisien, est un homme épanoui dans sa vie privée et heureux dans son parcours d'entrepreneur. Mais le jour où il apprend qu'il est atteint de la maladie de Parkinson, tout bascule. Confronté à sa première grande épreuve personnelle, il analyse l'étonnante métamorphose imposée à son corps, à son esprit et à son cœur...

https://www.librinova.com

 

Mon Avis Pollar

Quand on lui diagnostique le syndrome de Parkinson à cinquante et un an, l'auteur réalise qu' il est lui et sa maladie. Reste à savoir comment la cohabitation va se passer...


C'est un récit drôle, tendre, sérieux, documenté et éprouvé pour démystifier la maladie chronique. À travers un blog, "Double clic" décortique les symptômes et use de son sens de la dérision et de son humour pour alléger les effets, prendre la mesure d'un mal qui phagocyte l'homme derrière le patient.

Une manière pour lui de comprendre, s'approprier le syndrome et de transmettre le fruit de ses recherches. On aime sa façon d'aborder les choses, sa transparence, sa lucidité envers lui-même et ses proches. On va au-delà des idées préconçues pour toucher du doigt la complexité des ressentis.

Un récit intelligent, sensible qui prend à bras-le-corps le malade et son entourage. Un témoignage conscient, utile, pour tous !

 

Citation Pollar

"Soit je me plains aujourd'hui d'être plus mal qu'hier, cela ne m'avance pas à grand chose, et ce sera encore plus vrai demain, après-demain et après-après-demain. Soit je me réjouis qu'aujourd'hui, j'aille mieux que demain, et demain j'irai mieux qu'après-demain."

 

Bandeau - Cinquante et un

Posté par SophieSonge à 08:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


23 avril 2018

"Jurong Island" de Thierry Berlanda aux Éditions du Rocher

island

 

"Jurong Island" de Thierry Berlanda aux Éditions du Rocher

Thierry Berlanda : Un thriller haletant

 

Éditions du Rocher

Cinq ans après sa mission à Lagos, Justine Barcella, retirée dans un village toscan, est contactée par le général Obernai. Ex-patron des services secrets, il a été mis sur la touche juste après avoir découvert un complot monstrueux : un groupe international projette de mettre hors jeu les principaux États en programmant le hacking des systèmes centraux de sécurité...

https://www.editionsdurocher.fr

 

Mon Avis Sang

Après "Naija", on retrouve ici Justine Barcella pour une mission périlleuse et capitale. On compte sur elle pour détourner des projets qui pourraient menacer l'ordre établi et créer un chaos sans précédent...

C'est un roman qui nous embarque très vite et très loin dans les excès et les limites humaines. De Paris, à la Corrèze, en passant par l'Inde et jusqu'à Singapour, on mesure le danger et la propension aux dégâts qui est sur le point de s'amorcer...

Il y a une énergie volcanique, électrique qui se dégage au fil des pages et pour lesquels on retient son souffle. On aime la force, l'esprit d'intelligence et de méthode, la foi combative de Justine. On est rivé à ses sensations, ses objectifs et on se sent mu par le désir de crever l'abcès à ses côtés. Il y a une espèce de sentiment d'urgence qui nous révèle, qui nous anime. On est entraîné par cette course infernale où l'équilibre ne tient plus qu'à un fil. L'attaque est imminente et génératrice d'une série de catastrophes spectaculaires et meurtrières. L'ennemi est à la mesure des débordements catapultes et amoraux.

Ce récit fonctionne parce qu'il parle à notre intellect, à nos émotions, à notre conscience. On joue avec nos nerfs, on fait monter notre adrénaline. Les enjeux sont cruciaux et semblent l'emporter sur l'humanisme. L'atmosphère est grinçante et on ne compte pas les sensations fortes. L'écriture est rythmée, persuasive et nous prend au piège dans ses filets...

Totalement crédible et terrifiant, ce roman nous précipite vers quelque chose de vil, d'abominable.

La machination en marche, nous misons tout sur l'intégrité et la personnalité de Justine.

Un récit sensationnel et trouble, incontournable et diabolique qui nous laisse à penser que rien n'est totalement figé, que la vigilance doit encore et toujours rester de mise. Attention, le terrain est miné et accrocheur.

Il vous sera dès lors impossible d'y résister...

 

Citation Sang 

"On pense généralement que les représentations de l'enfer par les peintres ne sont que des élucubrations allégoriques. Je crains que non, Justine. D'ailleurs, ce ne sont pas mes ambassadeurs qui vous détruiront, c'est le feu, celui attisé par l'abaissement de l'humanité au-delà de toutes les digues que ce que nous appelions récemment encore la civilisation avait érigées pour l'empêcher."

 

Bandeau - island

20 avril 2018

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

amours-biodégradables

 

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

Gilles Peyroux : Amour toujours...

 

 

Amours biodégradables

Mark fantasme la fille idéale. Max fuit toutes relations sentimentales. Emmanuel peine à oublier son grand amour. Quant à Loïc, il découvre à peine les sensations que provoquent les premiers émois. De son côté, Lise veut seulement être aimée, être heureuse.
Qu’ils recherchent la personne idéale ou pensent ne pas être faits pour les histoires d’amour, qu’ils n’arrivent pas à se remettre d’une récente rupture ou se déclarer à la personne aimée, les personnages de ce recueil vont se croiser, s’aimer, se manquer.

Amours biodégradables, ou dix nouvelles sur de jeunes adultes un peu paumés dans le grand chaos des sentiments...

 

Mon Avis

C'est un récit passionné sur les rencontres illusoires, qui lassent, qui passent.

Les personnages se croisent avec leur complexité, leur singularité, leurs difficultés. Explorant les possibilités qu'ils ont autour d'eux, en les jaugeant, les provoquant et jouissant de leurs effets...

L'écriture est évasive, fugace, elle nous laisse que peu de prise avec ces personnages évanescents. Des épisodes courts qui sont aussi intenses, qu'éphémères et s'enfuient très vite de notre mémoire. Certains attendent tout de l'amour, d'autres le toisent, jouent avec lui ou le torpille encore, et s'en étourdissent jusqu'à plus soif. Désir, trouble, sentiments se mêlent à la vie et à la vision de chacun, à sa personnalité propre.

Un récit virevoltant, sensuellement décousu qui va aussi vite qu'une étoile filante...

 

Citation

"Christelle ou Elodie ou Marie machin chose, qu'est-ce que ça change ? Rien. J'ai baisé, on n'est même pas heureux, on se demande pourquoi, on n'attend pas de réponse, et on fait comme si ce n'était pas grave."

 

Bandeau - amours-biodégradables

Posté par SophieSonge à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

"Bienvenue dans le monde réel" de Frédéric Marcou

Bienvenue dans le monde réel

 

"Bienvenue dans le monde réel" de Frédéric Marcou

Frédéric Marcou : Atypique

 

 

Bienvenue dans le monde réel

Le professeur fred est un homme clairvoyant, ses inventions sont nées de son imagination fertile et de son refus d'accepter la réalité telle quelle.

https://www.amazon.fr

 

 Mon Avis Pollar

Ce roman éclore et libère toutes les pensées, les émotions qui traversent l'esprit. Des inventions loufoques et aiguisées toutes droites sorties de l'imaginaire du professeur Fred à des réflexions dans le temps de l'auteur, à distance avec lui-même.


Nous traversons chacune des périodes à tâtons, nous explorons, nous nous égarons. On est touché intérieurement par l'abandon donné dans la parole sur l'indicible, sur ce qui est autre et qui dérange...

Si le réel est assassin, l'imagination, le rêve permet d'être soi, de dépasser les banalités d'une société aliénante et étouffante. L'écriture est directe, saisissante d'humour, mélancolique, pugnace parfois...

Il y a un sentiment de lutte et d'éveil à faire réaliser des choses, au-delà de ce qu'on veut nous laisser voir ou entendre. Ce roman est un plaidoyer à faire accepter la différence, un cri à la reconnaître et à être libre dans toute son entité face à ses convictions.

Un récit qui marque comme une piqûre, poétique et envolée. Surprenant !

 

Citation Pollar

"Quel est ton métier Fred ? Je suis un enchanteur, je crois... Et professionnellement ? Celui qui découvre peut-être..."

 

Bandeau - Bienvenue dans le monde réel

"L'amour propre" d'Olivier Auroy chez Intervalles Éditions

amourpropre

 

"L'amour propre" d'Olivier Auroy chez Intervalles Éditions

Olivier Auroy : Un thriller sublime et envoûtant

coupcoeur

 

L'Amour propre - Editions Intervalles

Au salon de massage de M. Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d’un statut de favorite. Est-ce parce que le propriétaire des lieux l’a vue grandir ?
Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M. Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d’impatience qu’elle ne veut bien l’admettre. Il y a surtout les silences de M. Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix ?

 

Mon Avis

Waan travaille dans un salon de massage à Paris, elle doit beaucoup à son propriétaire M.Victor avec qui elle a un passé commun en Thaïlande. Entre passé et présent se découvre une ambiance moite qui foisonne de secrets...


Ce roman est plus qu'un simple thriller, il nous entraîne dés les premières lignes vers quelque chose de sombre et fascinant. On est d'emblée conquis par ce portrait de Waan à la fois forte et écorchée.

C'est dans une alternance de temps et de lieu que nous découvrons le parcours d'une femme soumise et aliénée par le désir des hommes et leur pouvoir. Il y a un érotisme brut qui se dégage de ces lieux de massage, des tensions, des effleurements, des provocations, des chuchotements ou des cris étouffés...

L'écriture est sublime, d'une rare finesse, elle exprime pudiquement les impudeurs, les trahisons, les douleurs, les liens d'amitié, les espoirs. Les personnages capturent notre intérêt de manière à la fois discrète et persuasive. On les sait mystérieux, on les sent pluriels et indéchiffrables. Waan nous touche dans toute sa dimension de femme, de mère, d'amante, d'orpheline sacrifiée.

Il n'y a pas l'ombre d'une fausse note dans ce récit cruel et obsédant où l'intimité des cœurs se dévoile plus difficilement que celle des corps. Les zones d'ombre sont nombreuses et se dissipent en partie... On s'enfuit, on se rattache à la quête d'amour, de sincérité, de vérité. L'escalade est périlleuse, l'équilibre vertigineux. La fin est ouverte et donne à voir ce que l'on veut y voir ou s'imaginer.

Un thriller sensuel, énigmatique et troublant livré sans concessions, que vous allez dévorer !

 

Citation

"Combien d'hommes avait-elle massés depuis ses débuts, à Chiang Rai ? Elle effectua un rapide calcul mental. Elle s'arrêta net. L'énormité du résultat lui donna le tournis : deux mille, peut-être mille en ne comptant que les clients récurrents. Et sur ce millier d'hommes, y en avait-il un qui l'avait charmée ? Y en avait-il un dont elle avait rêvé ? La réponse, évidente, implacable, amplifia le spleen qui lui engourdissait les membres inférieurs."

 

Bandeau - amourpropre


19 avril 2018

"Je serai toujours là pour toi" d'Andy Pierce

Je serai toujours là pour toi

 

"Je serai toujours là pour toi" d'Andy Pierce

Andy Pierce : Un roman qui cache bien son jeu

 

 

Je serai toujours là pour toi


Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n'est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression...
De son côté, son père, qui est commissaire de police, s'enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l'angoisse.

Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l'enquête va faire partie de sa vie. En s'y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes... jusqu'au dénouement, qui vous laissera sans voix !

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis

Rose, quinze ans est hors d'elle quand elle doit suivre ses parents dans le Nord, suite à une mutation professionnelle. Tandis que son père est chargé de résoudre une enquête qui lui tient à cœur, celle-ci va au-devant de chemins et de problèmes dont elle ne soupçonne pas encore l'importance...


C'est avant tout un roman divertissant très accessible qui nous embarque dans une enquête meurtrière et une filature menée par les ados. On est très centré sur des humeurs capricieuses, spontanées, tumultueuse liés à la jeunesse.

On se laisse prendre au jeu de leur inconscience dévergondée, leur capacité à se mesurer au risque, à se mettre en danger. Rose et son voisin Anthony ont un regard neuf, une énergie à revendre, des idées à exploiter et à faire admettre. On aime leur duo de choc, parfois électrique, pudique et désarmant. Petit à petit, en égrenant des petits cailloux, ils se rapprochent de leur piste et vont faire tomber par la même occasion, une avalanche de secrets... L'ambiance est à la fois sérieuse et bon-enfant, l'auteur nous emmène vers quelque chose et détourne volontairement notre attention.

L'écriture est fluide, ronde, sympathique. Le suspens est bien mené. On se laisse porter naïvement sans savoir vraiment à quoi s'attendre. On aime la fraîcheur, le côté réactif des dialogues, les états d'âme et d'Amérique des personnages. Tout s'accélère à la fin, révélant la face cachée des adultes, leurs ajustements et les dommages qu'ils contribuent...

C'est un récit somme toute pas spectaculaire, mais qui a le mérite de faire passer un moment agréable et quand même surprenant. Alors, pourquoi, pas ?

Citation 

"J'ai vécu toute ma jeunesse à Escarpeville, poursuivit le commandant de police. Ce trou à rats n'a aucun secret pou moi. C'est mon devoir de revenir. C'est mon devoir d'arrêter le salopard qui a massacré la famille Duverger."

 

Posté par SophieSonge à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

"Miasmes" d'Elisabeth Sanxay Holding aux Éditions Baker Street

Miasmes_Plat1-HD

 

"Miasmes" d'Elisabeth Sanxay Holding aux Éditions Baker Street

Elisabeth Sanxay Holding : Un roman dérangeant

Miasmes-ILLU_08-crg

 

miasmes

Miasmes

MIASMES Elisabeth Sanxay Holding Traduction de Jessica Stabile / Illustrations de Leonid Koslov Lorsqu'il accepte un poste d'assistant du Dr Leatherby, le jeune médecin Alexander Dennison trouve l'ambiance étrange. Logé dans la grande maison du Dr Leatherby, il n'arrive pas à mettre le doigt sur les sources de son malaise.

https://editionsbakerstreet.com

 

 

Mon Avis Pollar

Alexander Dennison accepte de faire ses débuts aux côtés du Dr Leatherby. Il se sent vite étouffé aux prises d'une atmosphère malsaine qu'il a bien du mal à cerner...


Miasmes-ILLU_01-crg

C'est un roman noir inédit en France, écrit en 1929 que nous proposent les éditions Baker Street.

C'est une ambiance, une écriture qui séduit dès les premières lignes.

Le personnage principal nous entraîne vers quelque chose de sombre et inquiétant. Des impressions étranges, des morts suspectes alimentent le malaise, les interrogations, les doutes, et un rapport toxique entre les différents protagonistes. Il y a une réelle maîtrise dans l'installation de la mise en scène et la psychologie des personnages.

L'auteur entretient l'intérêt du lecteur et le suspens par des méprises, des erreurs d'aiguillage. On se laisse mener par le bout du nez à l'intérieur d'un univers anxio-pathogène et hautement perturbateur. Il y a une volonté de troubler, de précipiter le lecteur dans une tension sensible, croissante, obsédante. Il faudra attendre les coups d'éclat, les révélations théâtrales pour percer l'abcès...

On passe un excellent moment, délicieux et un peu suranné. Pour les amateurs de suspens psychologique, d'ambiance et de littérature policière au charme ambigu.

Miasmes-ILLU_09-crg

Citation Pollar

"Une fois encore, Dennison avait la conviction qu'il assistait à une conversation dont il n'avait pas la clé. Il se cala dans un siège, fuma et regarda les deux autres hommes comme il aurait regardé des escrimeurs, sans savoir s'il assistait à une épreuve de capacités ou si l'on avait retiré leurs boutons aux fleurets."

 

16 avril 2018

"Mock boys" de Marie Leymarie aux Éditions Syros

Mock Boys

 

"Mock boys" de Marie Leymarie aux Éditions Syros

Marie Leymarie : Un roman intense

 

Mock Boys


MOCK / Définition1. Verbe : se moquer, tourner en dérision. C’est ce que savent si bien faire Raoul et Baptiste, les garçons cool du lycée, drôles, à l’aise, désinvoltes. Ils ont fait le pari de sortir avec le plus de filles possible, sans se laisser prendre par l’émotion, sans jamais s’attacher. Car ils ne croient qu’en l’amitié.2. Adjectif : faux, factice Et si la désinvolture n’était qu’une posture ? Et si leur pacte a priori indestructible était bouleversé par une rencontre ?



Mon avis Coeur

Raoul et Baptiste, deux adolescents complémentaires et inséparables se sont fait la promesse de ne jamais tomber amoureux. Ils friment beaucoup, jouent un rôle, jusqu'au jour où une jeune fille les perce à jour et remet alors tout en question...


Ce roman ne survole pas les émotions, il va au cœur de celles-ci, les magnifient, les rend palpables, vivantes. Il y a une précision, une vérité dans l'approche de l'adolescence, qui nous murmure à l'oreille des sentiments contraires, des pulsions, des sensations incontrôlables.

L'auteur réussit avec beaucoup de finesse et de justesse à nous rapprocher de ses personnages, à bousculer nos impressions pour aller creuser plus loin...

L'écriture est sensible, intelligente, intime. Elle nous emporte sur des chemins complexes, denses, escarpés. Il y a une volonté de mettre l'accent sur les peurs, les fragilités, les côtés face des personnalités. Une énergie s'opère, un espace s'est créé et se rétracte dans cet univers de la danse qui sied si bien à la métamorphose des corps, de la psyché.

On aime l'expression des liens forts de l'amitié, les troubles amoureux qui s'insinuent dans tous les pores, toutes les connexions neuronales. On se laisse envelopper par le tumulte des histoires tourmentées, télescopées, éprouvées, mais vraies. Ces adolescents nous invitent à être plus tolérants avec nous-mêmes, plus indulgents et à ouvrir la porte de son intériorité avec tout ce que cela comporte de bon et de moins bon.

Un roman pour crever les certitudes et faire que les masques tombent, juste un petit peu...


Citation Coeur 

"Je pense que toutes ces poupées, c'est comme des protections, des petites armures, et que pour devenir soi, il faut s'en débarrasser une à une..."

 

Boys

"Mets ta main dans la mienne" de Séverine Ducrot aux Éditions Héraclite

main mienne

 

"Mets ta main dans la mienne" de Séverine Ducrot aux Éditions Héraclite

Séverine Ducrot : Un roman ciselée et poétique

 

 

main mienne

Un premier roman tout en douceur, entrelacs léger et gracieux des dialogues intérieurs d’Hélène et Dimitri, deux trentenaires tout deux en quête d’eux-mêmes et d’un Autre pouvant ouvrir leurs regards.

Hélène se pose beaucoup de questions quant à son avenir. Une image la tourmente et l’amène à explorer des désirs jusqu’alors enfouis. Aux prises avec un passé insondable, il lui faudra avancer, pour qu’un jour elle parvienne à enfin vivre le moment présent.

Dimitri, lui, en passe de traverser un évènement douloureux dans sa vie, devra se laisser traverser par le temps pour accepter d’éprouver de nouveaux ressentis. Pour apprendre à simplement ouvrir les bras sans plus chercher à se protéger.

http://editions-heraclite.fr

 

 

 

Mon Avis Pollar

Hélène et Dimitri ont une existence propre, une intériorité riche et complexe avant de se rencontrer, s'aimer et emprunter le chemin de couple de leurs rêves enfoui ou transporté...


C'est un roman court et envolé que nous parcourons l'espace d'un instant, avec ce sentiment d'être un peu hors du temps.

Il y a quelque chose d'intemporel, une grâce, un idéal peut-être, à être suspendu dans le creux de l'intime, des émotions.

L'écriture est sensible, fragile, volatile et nous extrait un peu plus au fil des mots, de nous-mêmes. Les émotions défilent et s'expriment au fil des saisons, dans une symphonie capricieuse et captivante. On ouvre ici la porte des âmes dans ce qu'elles ont de plus secret, insondable, envahis par les peurs et leur passé.

On effleure la quête, l'accueil, le don, le partage des doigts. On prête l'oreille, on y chuchote, à l'intérieur d'une tendresse qui nous émeut, une force qui nous bouleverse. On se laisse fléchir par la mélodie des sentiments. Il y a une volupté dans cette aventure qui sonne comme un voyage au cœur de l'humain dans toute sa dimension.

Avec Hélène et Dimitri, on flotte, on s'abîme dans leurs échos erratiques et néanmoins unis, témoins de leurs difficultés à concrétiser des rêves, de plus loin encore...

 

Citation Pollar

"Inlassablement, je franchirais avec toi les montagnes de la vie. Promis."

"Je n'ose pas t'accrocher à mon doigt, je vis l'instant, je suis présent, je suis comme ça."

11 avril 2018

Divine Corruption : Financement participatif Ulule

Divine corruption

La nouvelle série de romans fantasy : L'humain esclave et salvation

 

Divine Corruption

 

Divine corruption

Bonjour et bienvenue sur la page du financement de Divine Corruption : Déviance. Ce roman écrit par deux frères du Centre de la France vous plongera dans un univers sombre revisitant la mythologie céleste.

 

Afin de financer la sortie de "Divine Corruption" tome 1 et permettre le développement du tome 2, ces deux frères mise sur la plateforme Ulule . Ils touchent enfin du bout des doigts leur rêve devenir réalité.

Alors, les fans de Dark Fantasy, nous vous attendons pour vivre une belle et grande aventure :)

Aidons-les

 

A savoir, un jeu de plateau est également prévu par la suite.

 

Pour leur venir en aide, c'est par ici :

https://fr.ulule.com/divine-corruption/

 

Les deux créateurs de Divine Corruption

Createur Divine

Posté par SophieSonge à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,