03 février 2016

"Mamie cherche les embrouilles" de Mario Giordano aux Éditions City

mamie-cherche-embrouil

" Mamie cherche les embrouilles" de aux Éditions City

Résumé :

A tout juste 60 ans, mamie Poldi est fatiguée : tout ce qu’elle veut, c’est aller quelque part au soleil pour terminer sa vie. Donc, direction la Sicile, la terre natale de Peppe, son défunt mari. Là, le soleil brille, la nourriture et les vins sont délicieux et sa belle-famille respire la joie de vivre. Difficile de se résigner à mourir… Quand Valentino son jeune jardinier est assassiné, Mamie Poldi décide de démasquer le meurtrier. Elle se lance dans une folle enquête où elle croise des membres de la Mafia, l’excentrique descendante d’une famille d’aristocrates français et une foule de personnages plus ou moins recommandables… Et, malgré les intimidations, pas question de renoncer. Même quand le beau commissaire Montana se montre très contrarié de la voir fourrer son nez partout où elle ne devrait pas…

LogoCity

 

Mon avis :

Ce roman n'est certainement pas l'enquête du siècle, mais au fond, j'ai envie de vous dire que l'on s'en fiche royalement. Oui, il y a eu un mort et l'on recherche le mobile, l'assassin comme dans tout meurtre qui se respecte... Mais, ce n'est pas ce qui retient toute notre attention, ni ce piètre Montana en charge de cette affaire.

Non, le point fort du roman, c'est Poldi, cette femme de soixante ans plus qu'un tempérament un inoubliable phénomène. Curieuse, épicurienne, rebelle Poldi ne passe pas inaperçue et fouine son nez partout sans vergonde.

L'aventure est amusante, croustillante et l'on passe un moment pittoresque en Sicile. Ah, la Sicile, ses paysages, sa cuisine, son identité... Des mentalités bien à part, une réputation qui n'est plus à faire. En revanche, le fantasme de la piste mafia tombe à l'eau.

L'écriture est colorée, vitriolée et ma foi on ne s'en plaint pas.

Alors si l'envie de suivre les aventures rocambolesques de Poldi vous tente, faites-vous plaisir, foncez !

 

A propos de l'Auteur : Mario Giordano :

Né en Allemagne, Mario Giordano a étudié la philosophie et la psychologie. Auteur de romans, il est aussi scénariste pour le cinéma et la télévision. Il a reçu plusieurs prix prestigieux.

Posté par SophieSonge à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


30 janvier 2016

"Hopital même pas mal" de Muriel Martinella

Hopitalmêmepasmal

 

" Hopital même pas mal" de

Résumé :

L'infirmière fraîchement sortie de l'école confrontée à un patient lubrique, l'infirmier gaffeur, la petite fille chauve qui se venge sur ses poupées, le malade terrorisé par l'anesthésiste déjanté, le chirurgien qui se prend pour le Roi-Soleil, la visite de l'insupportable cousine hystérique, la vieille dame qui passe ses journées dans le couloir pour échapper à la mitraille du marteau-piqueur... Avec ces 33 nouvelles qui peuvent se lire comme un roman, Muriel Martinella pose un regard à la fois pudique et inquisiteur, ironique et indulgent sur ce microcosme si particulier qu est l'hôpital, que nous avons tous fréquenté un jour, que ce soit en tant que malade, visiteur ou… personnel soignant. Un livre enlevé, tonique, drôle, souvent émouvant. Hôpital, même pas mal!... Un livre qui fait du bien.

logo-amazon

 

Mon avis :

Qui n'a pas son opinion toute faite sur l'hôpital où n'y va pas de sa petite anecdote ? Le recueil de petites nouvelles recense avec fraîcheur et réalisme la petite vie dans cet espace clos et confiné que l'on est tous amené à visiter un jour ou un autre.

Patients, malades, soignants forment un ensemble hétéroclite et auquel on adhère. Un ballet joyeux et parfois surréaliste s'offre à nous spectateurs silencieux. On aime l'effervescence, l'énergie qui se dégage de ce lieu. L'écriture est sensée, sensible et ponctuée d'humour. On passe au crible les petits bobos, les grandes angoisses, les incontournables cocasseries, les drames. On brosse ici le portrait impertinent et drôle d'une vie dans la vie.

Avec pudeur et sans détour, on dresse un constat sans appel des petites et grosses difficultés rencontrées. Des tranches de vie, on déroule la proximité des corps le temps d'une parenthèse.

Exquise esquisse, s'il en est pour dédramatiser la maladie et les accidents de la vie qui font parfois si peur. L'auteur a réussi à travers son récit à nous convaincre au-delà des mots et des situations. L'hôpital tel que vous le voyez, satirique et généreux.

A lire et à recommander autour de vous sans modération !

 

A propos de l'Auteur - Muriel Martinella :

Muriel Martinella

Journaliste free-lance en presse écrite pendant dix ans, Muriel Martinella se consacre désormais à l'écriture de fiction parce que rien ne peut lui plaire d'avantage.
Quelques nouvelles publiées dans des magazines en parallèle de son activité, des premiers prix obtenus à des concours de nouvelles puis, en 2005, elle est lauréate du prix « l'été se livre » avec François Cavanna comme président du jury. Cette nouvelle humoristique donne le prélude à un recueil de nouvelles satiriques « Hôpital, même pas mal », édité en 2007 aux éditions Après la lune.
"J'ai toujours aimé les comédies qui tournent mal... Ecrire sur des gens ordinaires, des femmes le plus souvent, lesquelles voient un jour leur destin basculer. Mes nouveaux manuscrits (bientôt publiés ici) racontent le processus psychique qui conduit certaines êtres dans des situations "limite"... La psychologie et l'irrationnel sont deux univers qui me fascinent. De là à mêler les deux, il n'y qu'un pas que j'ai franchi... Aux lecteurs de faire leur propre interprétation."

29 janvier 2016

"J'ai liké ton profil... et j'aurais pas dû" de Paula Haddad aux Éditions Archipoche

 

Jailiketonprofil

 

"J'ai liké ton profil... et j'aurais pas dû" de aux Éditions Archipoche

Résumé :

Le monde des rencontres sur Internet semblait merveilleux tant que vous ne faisiez pas partie du club des profils anonymes. Jusque-là, vous regardiez d’un air amusé la fiche de votre meilleure amie, de votre collègue ou de votre mère. Puis vous avez commis l’impensable : créer votre propre profil sur un site de rencontres. Déferlante de « chats », de conversations « skypées », de SMS de 06 inconnus.
Passée la magie des premiers clics, le verdict est tombé : le virtuel est un vivier de candidats inquiétants, de « pas nets du Net ». Puis vous avez franchi le pas : aller à un premier rendez-vous. Il a réussi à vous convaincre qu’il n’était pas comme les autres. Et pourtant !
Accompagné de fiches de rencontres, avec illustrations et récits de « chat », cet anti-guide est un florilège des pires expériences vécues sur les sites de rencontres, et de toutes leurs petites manies. Passant au crible Meetic, AdopteUnMec, Tinder, et autres, un guide fondé sur une expérience 100% vraie racontée avec humour… Alors, tu likes ou pas ?

 

Prix papier : 6,00 €
EAN : 9782352878346
20 Janvier 2016

http://www.archipoche.com

 

Mon avis :

Être célibataire de nos jours n'est pas dramatique vous en conviendrez mais il est dans la nature de l'être humain de chercher sinon l'âme soeur, un compagnon de jeu...

Ce petit guide autour des sites de rencontres s'adresse aux femmes et donne des conseils non exhaustifs, des pistes pour décrypter les codes de la séduction sur internet. On passe en revue différents sites, profils et attitudes rencontrées. L'auteur sait de quoi elle parle, forte de dix années d'expérience à ce sujet. Elle relaye et balaye rapidement et non sans humour ses aventures.

Tout cela se passe dans l'esprit "bonne copine" bien entendu. On s'amuse beaucoup, autant du texte que des illustrations de Joëlle Passeron. Et c'est bien connu, une femme avertie en vaut deux !

Un petit livret utile, sympathique qui ne se prend pas au sérieux pour ne pas se perdre dans la jungle de la séduction.

Vous êtes prévenus, vous ne passerez certainement pas à côté des e-boulets, mais vous saurez à coup sûr les débusquer. A bon entendeur...

Mais à quand une version masculine ?

 

A propos de l'Auteur :

Paula Haddad, réside à Paris. Elle est diplômée de lettres modernes (de A à Z), journaliste (de la FM au 2.0), fan de supers héros (d’Aznavour à Zorro) et experte certifiée en monde virtuel. A consacré l’essentiel de ces dix dernières années à prendre des cafés avec les e-boulets du Web.
Joëlle Passeron est illustratrice dans la presse (Biba, Nouvel Obs) et l’édition jeunesse.

 

Paula Haddad - J'ai liké ton profil et j'aurais pas du

28 janvier 2016

Concours : Réédition attendue de l'insigne du boiteux de Thierry Berlanda

Concours : Réédition attendue de l'insigne du boiteux de Thierry Berlanda

 

Tentez votre chance pour gagner 1 exemplaire de ce livre aux Éditions La Bourdonnaye : Concours terminé ce 28/01, tirage au sort ce jour.

 

Boiteux

 

A l'occasion de cette nouvelle sortie nationale, avec nouvelle couverture, les Editions La Bourdonnaye, Thierry Berlanda et mon Blog vous proposent de gagner un exemplaire.

Pour ce faire, rien de plus simple :)

Il suffit simplement de mettre un gentil petit commentaire, et c'est tout.... Tirage au sort dans une semaine (Concours du 21 au 27 Janvier).

 

Petit rappel du résumé :

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leur fils de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?

Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans une descente vertigineuse au fin fond de la folie meurtrière. Certaines figures cauchemardesques prennent vie dans notre réel. Le Prince est de celles-là. Gageons que cette créature qui se nourrit de nos peurs hantera longtemps nos mémoires.

« Superbe thriller digne des plus grands auteurs de cette catégorie. » (Bibliothèque de Jake.)

« Le récit est exaltant, sans temps mort, et nous happe tout au long des pages. » (WeLovLit.)

« Ce roman se refermera sur vous comme un piège redoutable et insidieux. » (Sophie Songe.)

Thierry Berlanda est écrivain, philosophe, auteur-compositeur et conférencier. Ses romans explorent des genres très différents. L’Insigne du Boiteux est le premier qui paraît aux éditions La Bourdonnaye.

 

Voici les noms des participants :

Samarch, Olivia Philippe, Anne-Véronique, Marion, Marie, Lilie, Félix Patricia, Gamin, Leely, Gold Elie, Optimus, Cedelyon, Maman est occupé, Jeverot, Geekette Bretonn

et le gagnant est :

Olivia Philippe

Résultat

Posté par SophieSonge à 07:11 - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2016

"Les ombres du passé : l'intégrale" de Lilly Sweet

LesOmbresDuPassé

 

"Les ombres du passé : l'intégrale" de Lilly Sweet

 

Résumé :

Certains diront que c’est le destin, d’autres qu’ils étaient fait pour se rencontrer. Pourtant, rien ne laissait supposer qu’Evy et Julian ne fassent connaissances encore moins que leur passé se lie contre tout attente. Comment vont-ils pouvoir gérer leur histoire naissante alors que les ombres de leur passé refont surface ? Des questions à vous en faire perdre la tête. Réussiront-ils à faire face aux évènements ? Qui survivra au jeu malsain de celui qui joue avec eux ? Venez découvrir leur aventure faite de rebondissements, d’actions de suspense et d’un soupçon de romance, une expérience qu’ils n’oublieront jamais et vous ?

Mon avis:

C'est le genre de romances qui a tout pour me séduire. Complexe et dévorante, on tombe rapidement sous le charme. De l'attirance, du suspens, de l'Amour, du drame que demander de plus ?

La rencontre d'Evy et de Julian est électrique, enivrante et donne tout de suite envie d'en avoir plus et sans attendre. Lui séduisant, sûr de lui, envoûtant, elle naturelle, piquante, surprenante. On se réjouit de leurs échanges joueurs et pleins de saveurs. Les rapprochements se font très rapidement sentir fervents et explosifs. Passions, secrets, ennuis nos deux héros s'affolent, se troublent et se consument de désir. Leurs passés les poursuivent et le danger les rattrapent. Cette intrigue nous retient et nous malmène.

L'écriture est moderne, rythmée. Les scènes érotiques sont nombreuses, sensuelles, furieuses et sensationnelles.

On se passionne, on s'inquiète, on se laisse submerger par nos émotions, happer par ce récit haletant et haut combien périlleux. Attendez-vous à voir frémir, vibrer, sombrer et virevolter votre petit coeur...

Vous devriez tout bonnement adorer !


25 janvier 2016

Concours Facebook "Archipoche"

Archipoche organise sur sa page facebook un grand concours pendant 1 mois, avec une animation différente par semaine.
Voici le lien du concours qui débute aujourd’hui : https://www.facebook.com/Archipoche/

Archipoche

Détail du concours :

Du 25 au 29 janvier : Mon nom est personne -> 5 exemplaires dédicacés sont à gagner

Du 1 au 5 février : Les looks à éviter au premier rencard -> 5 bons d’achat sephora d’une valeur de 50€ sont à gagner

Du 8 au 12 février : Les trucs à ne pas dire au premier rencard -> 5 abonnements au magazine Biba sont à gagner

Du 15 au 19 février : And the winner is... -> Une propre histoire d’internaute sera publiée sur le site de la maison d’édition

Bonne chance à tous

Posté par SophieSonge à 20:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

"Les défis d'Angie" et "La revanche d'Angie" de Gilles Milo-Vaceri aux Éditions Harlequin

LesdéfisAngieRevancheAngie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 Nouvelles Érotiques

"Les défis d'Angie" et "la revanche d'Angie" de Gilles Milo-Vaceri aux Éditions Harlequin

 

 

Attention, lecture pour public averti

 

Résumé "Les défis d'Angie" :

Parce que le sort en a décidé ainsi, Angie se retrouve soumise à Kylian pendant trois semaines. Le temps de relever 14 défis, toujours plus inattendus, toujours plus excitants...

 

 

Mon Avis :

C'est mon premier recueil érotique écrit par un homme, rien que cela piquait déjà ma curiosité. Un bon point de départ, me direz-vous. Mais attendez la suite, c'est plutôt intéressant. Angie et Kylian sont en couple depuis deux ans quand Kylian propose à sa "conquise" de se prêter à un jeu qui devrait les mener sur des chemins inexplorés de leurs désirs.

Dans cet opus, c'est Kylian qui va mener la danse, invitant Angie à découvrir ses fantasmes et à se libérer. Elle va devoir avoir du cran pour relever 14 défis de charme osés à l'instigation de son partenaire. L'imagination est sans faille, croustillante et pimentée. La démarche est habile, à la fois intimidante et excitante pour le développement et la réalisation de leurs plaisirs. L'écriture est coquine, libérée, explicite sans jamais tomber dans la vulgarité. On se laisse envahir par le trouble d'une relation intime basée sur la confiance et la découverte.

Des scénettes courtes, complices qui font rimer plaisir et sens. Se lit avec gourmandise pour une libido qui pourrait bien s'envoler. On ne demande qu'à voir par la suite ce qu'Angie va réserver à son amant inspiré. Et je suis sûre que vous aussi vous avez envie de vous faire votre idée...

 

 

Résumé "La revanche d'Angie" :

Si, pendant trois semaines, Angie a dû se plier à tous les désirs de Kylian et relever quatorze défis tous plus troublants les uns que les autres, c’est maintenant à son tour de dicter les règles du jeu, et d’imposer ses volontés – toutes ses volontés – à Kylian. Un petit jeu qui s’annonce encore plus excitant que le précédent…

 

 

Mon Avis :

J'étais  vraiment curieuse et impatiente de découvrir quel sort allait réserver Angie a son partenaire... Et bien comment dire, je n'ai pas vraiment été éblouie par son imagination ou  son tempérament. Une vraie déception pour ce personnage qui selon mon sens n'a pas fait honneur au beau sexe.

Loin d'innover dans ces défis, c'est un pâle copié-collé qu'elle nous administre et la surprise passée, le jeu perd drastiquement de sa saveur. Désinhibée, Angie s'offre et s'ouvre à tous les fantasmes, les siens mais surtout encore ceux de Kylian qui n'en perd pas une miette... Leurs plaisirs à deux n'ont de cesse de se multiplier et l'on passe rapidement à l'échangisme, l'orgie n'étant pas bien loin.

De l'érotique, on bascule finalement dans la pornographie : je préfère vous prévenir. L'écriture heureusement n'emprunte pas le chemin facile de la vulgarité, nous voilà rassurés. Cette suite, vous l'aurez compris ne m'aura pas convaincue...

Trop de sexe tue le sexe. Non, définitivement, le charme est rompu. Dommage !

21 janvier 2016

"L'Insigne du boiteux" de Thierry Berlanda

Boiteux

"L'Insigne du boiteux" de Thierry Berlanda

Nouvelle Couverture, Nouvelle Diffusion

 

Résumé :

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs jeunes fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?

Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

 

L'Insigne du Boiteux
Editions La Bourdonnaye : L'Insigne du Boiteux - - Thierry Berlanda (EAN13 : 9782824204970)
Collection : Intrigues - 2e édition - janvier 2016
Prix Papier : 16,00 € / Prix Numérique : 4,99 €

 

Mon avis :

C'est un thriller, genre que j'affectionne beaucoup, vous le savez déjà... Mais, quand il s'agit de morbide ou de personnalité trouble, je ne peux pas empêcher mon esprit de se mettre en alerte et mes sens en ébullition. Je suis tout de suite à la fois attirée et intriguée, et je veux en savoir plus...

Je dois bien avouer d'abord que l'auteur m'a surprise au premier abord. On commence un peu le récit à brûle-pourpoint et il m'a fallu quelques pages pour me familiariser avec son style. Pour ce qui est de l'intrigue, il n'est pas rare maintenant, que l'on fasse intervenir des personnes externes à la police pour leur venir en aide lors d'une enquête. Et je dois dire, ici fort heureusement parce que nos chers brigadiers n'ont pas inventé la poudre ! C'est donc Jeanne, une jeune femme qui se retrouve au centre de cette histoire, et qui bien malgré elle, va passer du rôle d'intervenante à traquée. Je me suis beaucoup inquiétée pour elle et bien sûr aussi pour ses proches.

Par ailleurs, j'ai éprouvé une fascination étrange pour "le prince", qui on le sent derrière des actes tribaux et abominables cache le raffinement ou encore le goût du sacré. J'y ai vu aussi un Complexe d'oedipe un peu monté à l'envers, un psychisme perturbant et perturbé qui ne fait que s'exprimer inlassablement.

C'est un livre passionnant où angoisse, frissons et adrénaline sont bien au rendez-vous. Et même si j'ai eu un peu de mal au départ, il m'a été quasi impossible ensuite de le lâcher.

Ce roman se refermera sur vous comme un piège redoutable et insidieux. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous aurai pas prévenu !

Posté par SoKitty à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2016

"Le Grand Jour" de Béatrice Deparpe aux Éditions Stellamaris

Le Grand Jour

"Le Grand Jour" de Béatrice Deparpe aux Éditions Stellamaris

 

Résumé :

À la veille du pique-nique annuel, Jürgen, Reuther et Günter
fomentent leur évasion de Le Grand Jour, une structure spécialisée qui accueille des adultes en difficulté ou déficients. Jürgen est cleptomane, Reuther passionné par la vie extra-terrestre, Günter chasseur de mouches. Ils rêvent de liberté et d’aventures extraordinaires, de joies moins artificielles que celles que leur procurent les petites pilules qu’on leur fait ingurgiter. Mais dans la forêt, dans les montagnes, sur ces chemins inconnus, faibles et démunis, comment pourraient-ils survivre ?

Eddy vient de partir. Sandrine ne l’avait pas vu depuis quelques
jours. Jimmy veut se marier, Sandrine ne voit pas en quoi cela perturbe autant son ex-mari. Se sont-ils posé autant de questions, il y a quelques années, avant de passer devant M. le Maire ? Ils auraient peut-être dû. Elle se remémore leur rencontre, leur mariage, leur divorce, et tout ce qui a fait sa vie jusqu’à aujourd’hui. De ses rêves de jeunesse à sa retraite
artistique, que de chemin parcouru !

A la fois roman intimiste et roman d’aventures, Le Grand Jour
oppose deux mondes : le monde sage, libre, et celui des fous. Mais « Le fou n’est pas l’homme qui a perdu la raison. Le fou est celui qui a tout perdu, excepté la raison », dit G.K. Chesterton ; autrement dit, la folie, ce petit grain qui détraque parfois toute la machine, est bien présent en chacun de nous. Sommes-nous tous bons à enfermer ?

 

156 pages ; 21 x 15 cm ; broché

ISBN 978-2-36868-269-2

Prix Papier : 17,00 €

 

Mon avis :

Tout au long de ma lecture, je me suis demandée, quel était le lien entre les deux histoires qui nous étaient proposées. Le récit alterne entre une évasion de pensionnaires d'un hôpital psychiatrique et le récit amoureux malheureux de Sandrine.

On parle ici de liberté, de libre arbitre, de différence et de sensibilité hors du commun. Comment trouver sa place quand on n'est pas dans la norme ?

Cinq patients enfermés toute l'année vont trouver leur salut dans une sortie pique-nique. Aliénés, leurs consciences étranglées, ils vont se libérer de leurs chaînes, s'évader et essayer de s'en sortir... Sandrine, elle de son côté, va essuyer les échecs, un mari volage, un amant inconséquent...

L'histoire se répète, les abandons se succèdent la laissant seule avec elle-même. Sortir du lot, conquérir une dignité qui ne coule pas d'elle-même, va être leur combat, leur raison de vivre

Des personnages à fleur de peau si faibles et si forts à la fois. L'écriture éprouve, affecte, on est touché par les blessures, les inaptitudes au réel. L'auteur touche un point sensible et on se sent tous concerné. Qui ne pourrait pas un jour passer de l'autre côté ? Sommes-nous sûrs d'être à l'abri ? On réalise, on a peur..

Camisole chimique, enfermement et si nous avions besoin que d'une rencontre ou d'une main tendue pour remonter la pente... Un récit émouvant, recentrant qui pousse à réfléchir à s'élever et s'ouvrir.

C'est juste beau, je n'ai rien de plus à ajouter !

18 janvier 2016

"Sans raison" de Mehdy Brunet aux Éditions Taurnada

Sans Raison

 

"Sans raison" de Mehdy Brunet aux Éditions Taurnada

 

Résumé :

Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.

 

Format(s) : Poche (11x18 cm), EPUB & MOBI
Nombre de pages : 274 pages (Papier), 182 pages env. (EPUB & MOBI)
ISBN : 978-2-37258-010-6 (Papier), 978-2-37258-011-3 (EPUB & MOBI)
EAN : 9782372580106 (Papier), 9782372580113 (EPUB & MOBI)
Prix Papier : 9,99 € / Prix Numérique : 4,99 €

 

Mon avis :

Le roman débute sur une cérémonie de funérailles, triste, déchirante. Josey vient de perdre sa femme et sa fille dans de tragiques circonstances... Le temps du recueillement et de l'hommage passé, il est bien décidé à traquer les responsables et à les faire payer.

S'en remettre à la justice après avoir vu ce qu'il a vu, ne va pas s'avérer possible. Ces agresseurs sont sans âme et Josey doit bien mesurer à qui il a affaire. D'une rage animale, il va partir en croisade, son père et son grand-père étant ses gardes fous pour mener à bien son expédition punitive. L'entreprise est rude, viscérale, endiablée. On assiste à la métamorphose d'un simple père de famille en tueur dénué de tout scrupule.

L'écriture est urgente, rythmée. On suit cette folie meurtrière avec une frénésie constante. L'ambiance est tendue et torturée. Derrière des hommes de main, on apprend les secrets, les vieilles rancunes. L'intervention de la police est illusoire et anecdotique. La course est épuisante, infernale.

On est malmené par le cauchemar de cette violence insondable et insoupçonnée.

Terrifiant, perturbant une lecture qui me laisse un goût d'écorchée vive.

On tue rarement "sans raison", croyez moi !

 

A propos de l'Auteur :

Medhy Brunet

Né en 1974, Mehdy Brunet aime le changement : Gironde, Haute-Savoie, Genève, île de la Réunion, Lozère, la Manche, un sentiment de liberté anime sa vie. Agent de maîtrise dans l'industrie technologique, ce n'est que très tard qu'il découvre sa passion pour l'écriture. Au fil des mots, une facette méconnue de sa personnalité va poindre à l'ombre de sa plume. Avec « Sans raison... » il signe un premier roman réussi, un thriller aussi dramatique que haletant.