Invention

 

"L'invention du grand écrivain" de Joseph Vebret aux Éditions Marivole

Joseph Vebret : Un joli collectif

 

L'Invention du grand écrivain

Dans les coulisses des grandes œuvres littéraires. Le XIXe siècle voit naître le roman tel que nous le connaissons aujourd'hui. Auparavant, il était considéré comme un art mineur, un " fourre-tout " inférieur à la poésie et au théâtre, dont la codification est jalousement défendue par les " Classiques ".

http://marivole.fr

 

Mon Avis Pollar

Pour comprendre ce qu'est le roman d'aujourd'hui, il faut se pencher sur les classiques d'hier.

Joseph Vebret a réuni pour nous le meilleur des auteurs du dix-neuvième avec des œuvres que tout le monde connaît, si ce n'est, de nom. C'est un plaisir de découvrir ou redécouvrir ces écrivains de renom, à travers leur époque, leur histoire et autres anecdotes.

C'est ici un recueil de biographies, d'œuvres et un bien bel hommage rendu à la littérature. Un livre que l'on aime feuilleter, lire et conserver dans sa bibliothèque.

L'écriture est un peu formelle, didactique, néanmoins elle a le mérite d'informer, de condenser l'essence de l'inspiration et du travail accompli. On y fait un voyage instructif, intrigant, que l'on était loin de soupçonner de prime abord.

Un ouvrage à consulter à loisir, pour le plaisir d'appréhender l'univers du roman.

 

"Spectaculaire épopée historique, "Ben-Hur" est avant tout le roman de la vengeance, de la rédemption et de la conversion. Une aventure dans la veine romantique, épique, historique, spectaculaire, parfois même légèrement érotique."

"Baudelaire, né trop jeune dans un siècle trop vieux, mène une vie à contre-courant des valeurs de l'époque. Dans sa conception, l'amour ne peut-être que tragique, coupable parce qu'il porte en lui le goût du péché, voire une promesse de damnation."