huitmoispourteperdre

"Huit mois pour te perdre" de

aux Éditions Daphnis et Chloé

Résumé :

Emma est française, expatriée en Croatie, elle y conseille le ministère de la justice. Dunja est croate. À soixante ans, elle aimerait prendre sa retraite mais doit travailler pour gagner sa vie et entretenir son fils musicien.
Les deux femmes ont un lien : le bébé d’Emma, Bruno, dont Dunja est la nourrice. Alors qu’Emma s’absente souvent pour son travail, Dunja et Bruno fusionnent et l’amour de Dunja pour l’enfant ne cesse de grandir. Le quotidien de ces trois personnages n’est pas parfait, mais ils ont trouvé un certain équilibre. Jusqu’au jour où Emma, rentrant de voyage, apprend que son appartement a été cambriolé et que Bruno et Dunja ont disparu. Ces deux événements pourraient-ils être liés au passé d’Emma qui a longtemps travaillé sur les questions de crimes de guerre dans la région ? Qu’est-il arrivé à Bruno et Dunja? Emma arrivera-t-elle à les retrouver à temps ?

 

Huit mois pour te perdre
Parution 23 juin 2016/ Éditions Daphnis et Chloé
17 € TTC ; 173 pages
ISBN : 979-10-253-0057-2
Illustration : © Léa Rolland


Mon avis :

C'est un roman trouble, sensible et plein d'émotions, court, prégnant et efficace. L'histoire d'une mère absorbée par son travail qui confie son fils à une nourrice qui l'aimera sans doute un peu trop.

Il faudra qu'on perde la trace de Bruno et Dunja pour qu'Emma se réveille et prenne conscience de la réalité de son fils. C'est le récit de cette recherche effrénée, celle de toutes les inquiétudes et de tous les dangers, que l'on va suivre fébrilement. Le roman s'articule en alternance autour d'Emma et de Dunja. Au fil de notre lecture, on perçoit les signes, on lit entre les lignes de ce qui a pu se passer autour de Bruno. Comment d'une absence, on en arrive au transfert d'affection : un processus complexe insidieux et somme tout humain.

"En perdant la confiance, je me suis perdue moi-même. Aujourd'hui, je réalise que j'ai perdu quelque chose de plus précieux encore, mon fils."

L'auteur nous touche avec les confessions de Dunja, elle nous prend aux tripes avec l'angoisse et le déchirement que ressent Emma avec le vide de la disparition de Bruno. L'écriture est intime, affective. Il y a beaucoup d'amour, de silences, de souffrances et de noeuds qui ne demandent qu'à se défaire.

Sentiments d'abandon et de trahison se mettent en place. On ne perd pas une miette de ces évènements, de ces sentiments qui s'envolent et s'enflamment.

Laissez- vous imprégner par cette ambiance à coeur ouvert, elle ne devrait pas vous épargner !

"Toi et moi, nous sommes faits pour être ensemble."

 

A propos de l'auteur :

MARIE-DIANE MEISSIREL

 

mariedianemeissirel

Marie-Diane Meissirel est franco-américaine. Après des études en France et à Hong Kong, où elle vit aujourd’hui, elle a travaillé dans de nombreux pays dont la Croatie. Huit mois pour te perdre est son troisième roman.