soif_de_musique

 

" Soif de musique" de aux Éditions Daphnis et Chloé

Résumé :

Comment devient-on pianiste concertiste multimillionnaire à vingt ans ?
L’histoire d’Hector stupéfie. On suit le jeune prodige depuis son plus jeune âge : père chef d’orchestre et mère pianiste, professeurs rocambolesques, concours internationaux les plus exigeants… Hector se surpasse à chaque fois et surprend son entourage. Son don et sa force de travail de démiurge le mèneront jusqu’aux plus hauts sommets. Mais que faire lorsqu’à vingt ans on a déjà obtenu tous les honneurs et l’admiration de ses pairs ? Que reste-t-il du génie lorsqu’on l’a usé jusqu’à la corde ?

Soif de musique est un roman d’une grande finesse et une superbe déclaration d’amour à la musique classique. On ne peut rester insensible au destin d’Hector, prodige attachant et pianiste virtuose.

 

Soif de musique
Parution 18 février 2016/ Éditions Daphnis et Chloé
19 € TTC
528 pages
ISBN : 979-10-253-0052-7
Illustration : © Alexia de Cockborne

 

Mon avis :

Ce roman fera écho aux mélomanes. Le thème central est la musique classique, pure, de celle que l'on apprend au conservatoire. Hector a un patrimoine éclairé et dès son plus jeune âge il baigne dans les partitions. Sa mère est pianiste, son père est chef d'orchestre. Lui est surdoué, plein d'allant, de curiosité et de vivacité.

On suit son parcours grandiose et talentueux qui va le propulser jusqu'au sommet. Hector est un être à part qui vit et ne s'exprime que par la musique. Ses capacités sont hors norme et l'énergie dépensée, le travail fourni sont colossaux. Il est régi par un besoin viscéral de comprendre, de définir l'essence de la musique. L'objectif est démesuré, obsédant et transpire par tous les pores de sa peau.

Au fil de sa passion, son style évolue par la technique mais plus encore par l'âme et la lumière qui s'échappent de ses prestations. L'écriture est lente, appliquée, distillée. On touche à l'art ultime, fervent. Hector est de ces êtres entiers qui ne peuvent se donner de limites qu'à eux même.

Le récit est brillant, passionné, mélodieux. On s'attache, on se laisse imprégner par la puissance des notes et leur langage. On est touché par le génie, la sensibilité d'un jeune homme réfléchi et secret. Ce roman se lit de l'intérieur, pianissimo à allegro pour que se dégage les petits bonheurs ou les grandes émotions.

Laissez-vous séduire !

 

A propos de l'auteur : Romel

Romel

Du monde des affaires à celui de l’exercice du pouvoir, du Berlin-Est de la Guerre froide à la Révolution culturelle de la Chine de Mao, musique et littérature ont accompagné Romel jusqu’au jour où elles sont devenues son exclusif intérêt. Romel vit en Thaïlande et au Cambodge.