persona-

"Persona : Les visages de Victoria Bergman" Tome 1 de Erik Axl Sund

Synopsis :

Une psychothérapeute suit deux patients difficiles : Samuel Baï, un enfant soldat de Sierra Leone et Victoria Bergman, une femme visiblement traumatisée depuis l'enfance. Tous deux présentent les mêmes symptômes : des signes de personnalités multiples.

logo_actes_sud

Mon avis :

Je remercie sincèrement Livraddict et les éditions Actes Sud pour ce partenariat. J'ai toujours été attirée par les couvertures de cette maison d'édition pour sa collection thriller, et puisque c'est un genre qui prend beaucoup d'ampleur chez moi ces derniers temps, je n'ai pas pu résister à ma curiosité autour de ce roman. Une trilogie suédoise qui tourne autour d'un mystérieux serial killer dont les victimes sont des jeunes garçons immigrés. Les découvertes de ces corps sont froides, énigmatiques et tristement anonymes. Mutilés, torturés et consciencieusement conservés.

Avec ce premier opus, nous faisons la connaissance de deux corps de métiers qui côtoient la souffrance au quotidien. L'une est flic, l'autre est psychothérapeute. Toutes deux à leur manière peuvent à tout moment devenir las et se poser des questions sur la psyché ou la conscience humaine. on passe de l'une à l'autre de façon parallèle, en ayant du mal à faire un lien entre les deux. Des personnalités auxquels on s'attache au cours du livre bien que leurs vies ne soient pas toujours enviables. On reste jusqu'au trois quart du livre du roman dans l'expectative et on avance dans le trouble, le nébuleux sans trop savoir ou tout cela va nous mener. Les personnages, le décor sont ma foi très crédibles et on se laisse volontiers prendre au jeu. Des thèmes sensibles comme l'inceste ou la pédophilie peuvent heurter aussi.

Ici, c'est l'innocence qui est fauchée et cela fait mal. Quand aux questionnements, ils sont justes et fondés. D'où vient l'idendité du mal ? Qui est responsable ? Et peut-on l'enrayer ? La fin donne juste envie de se jeter sur le second tome. Ce roman noir a ouvert une brèche et va maintenant virer à l'obsession. Étrange, double et saisissant. Vous devez le lire !